tests A/B que vous pouvez commencer

Idées de tests A/B que vous pouvez commencer à essayer dès aujourd’hui

L’A/B testing est une méthode utilisée en marketing permettant de comparer deux versions d’un même élément sur un site Internet.

Concrètement, il permet de mesurer l’impact d’un changement sur ces éléments, de savoir lequel entraînera le plus de clics par exemple.

Si vous mettez en place une procédure d’A/B test, une partie des visiteurs de votre site web verront la première version, tandis que l’autre verra la seconde.

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

Ensuite, d’après les chiffres de fréquentation, de clics ou de ventes selon les objectifs que vous souhaitez atteindre, vous pourrez déterminer quelle version entraîne les meilleurs résultats.

De nombreux outils pour les développeurs de sites Internet sont disponibles afin de faciliter la mise en place d’une procédure d’A/B testing.

Cependant, avant même de vous lancer là-dedans, il faut décider quels éléments doivent être testés sur votre site Internet.

 

L’aspect graphique

Sur un site de e-commerce, le principal test à effectuer porte sur les images des produits.

Les visiteurs, et les humains en général, sont plus attirés par d’autres personnes que par la photo d’un simple objet.

Il faut donc tester une version des photos avec le produit tenu entre les mains d’un mannequin par exemple.

Autre levier important à essayer sur tous types de sites, la typographie.

Certaines polices sont plus lisibles que d’autres sur un écran d’ordinateur.

La taille est également très importante pour ne pas décourager un visiteur qui n’arriverait pas à lire les textes présents sur votre site.

Ces données sont d’autant plus importantes avec la multiplication de la consultation des sites web à travers un petit écran comme un smartphone.

 

Les interactions

Pour retenir un visiteur le plus longtemps sur son site Internet, il faut l’encourager à visiter certaines rubriques qu’il n’avait pas l’intention d’aller voir.

Pour cela, il faut miser notamment sur les boutons qui permettent de l’emmener vers une autre rubrique.

Point important concernant les boutons, il a été prouvé à travers plusieurs tests que la couleur rouge entraînait plus de clics qu’un bouton vert.

Une donnée importante à mesurer lors de votre A/B test.

Il faut également veiller à placer un bouton au bon endroit sur une page.

Plus il sera haut, meilleur devrait être le nombre de clics, en particulier lorsqu’il s’agit de boutons liés à une inscription ou à un achat.

Ils ne doivent pas être placés tout en bas d’un texte ou après un long espace.

Pour des sites avec un contenu long, il ne faut pas hésiter, par exemple, à multiplier les petits boutons incitant à aller vers le bas de la page pour s’inscrire ou pour acheter le produit.

 

La navigation

Vous l’avez peut-être remarqué mais les menus sont de plus en plus discrets sur les sites Internet, même lorsqu’il s’agit de grands sites de e-commerce.

Plusieurs études et de nombreux tests A/B ont montré que plus il y avait d’options dans un menu, moins le visiteur était enclin à cliquer sur des liens.

Il faut restreindre les choix dans le menu principal afin de retenir son attention.

Vous pouvez également tester un menu sous forme de boites déroulantes qui permettent de voir les sous-menus seulement en passant la souris dessus.

Pour des sites de vente spécialisée, il peut être judicieux de placer des petites images dans le menu de navigation permettant de montrer en un coup d’œil ce à quoi ressemblent vos produits.

Les visiteurs se sentiront ainsi moins perdus face à vos offres.

 

Le contenu rédactionnel

Lorsqu’un visiteur se rend sur Internet, il n’a généralement pas le temps de lire un texte de plusieurs pages.

Il veut comprendre très rapidement ce que propose un site web.

Pour cela, il faut essayer de mettre en place des textes courts, scindés en petits paragraphes qui retiendront plus facilement l’attention de vos visiteurs.

Sur le plan de l’écriture, il ne faut pas nécessairement réfléchir uniquement au référencement par Google en utilisant toutes sortes de mots-clés ou de phrases pré-construites.

Il ne faut pas hésiter à ajouter une touche d’humour par exemple, qui ne retiendra pas forcément les robots de Google mais qui, par contre, devrait amuser et intéresser les visiteurs.

Une démarche qui doit en plus permettre de vous distinguer des sites concurrents en offrant un ton et un style différent.

De même des procédures d’A/B testing peuvent aussi être nécessaires sur le simple ordre des mots.

Pour des sites de vente, une phrase reformulée peut parfois entraîner une vente alors que, dans une autre tournure ça n’aurait pas été le cas.

Dans la vente, chaque mot compte, il faut donc tester les différentes accroches pour voir laquelle interpelle le plus le visiteur.

 

Les e-mails

Que ce soit pour une newsletter ou pour contacter un client, les e-mails sont très importants dans la relation avec les visiteurs de son site web.

Il faut déjà faire en sorte qu’ils soient visibles par tous les services de messagerie.

La tendance actuelle est ainsi d’opter pour un format HTML par rapport à un texte brut, car il offre plus de possibilités dans la mise en forme des contenus.

Justement, les contenus doivent être le plus personnalisé possible.

En réalisant des tests A/B, vous pourrez peut-être vous apercevoir qu’en s’adressant à un visiteur en utilisant son prénom, par exemple, dès l’objet du mail ou dans le début du texte, cela retiendra plus son attention.

Il en va de même pour l’expéditeur du message.

Un visiteur sera plus sensible si un mail est envoyé par une personne physique qui signe le mail de son nom, plutôt que via une adresse générique.

Enfin, le point important lorsque l’on envoie un mail régulier comme une newsletter, c’est de tester le meilleur jour ou la meilleure heure afin que celui-ci soit lu très rapidement et qu’il ne tombe pas au fond de la messagerie.

Certains sites affirment, par exemple, que le jeudi est le meilleur jour.

De même, la tranche horaire la plus exposée se situerait entre midi et 14 heures.

Mais, il vaut mieux que vous procédiez à vos propres tests A/B pour savoir à quelle période de la semaine ou à quels horaires votre public est le plus réceptif.

 

Conclusion

Maintenant, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas savoir quoi tester.

Vous pouvez essayer n’importe lesquelles de ces différentes idées de tests A/B sur votre site tout de suite, et découvrir ainsi ce que votre public préfère.

Post a Comment