Category : E-Marketing

Blogging E-Marketing Promotion

La Liste des Agences de Communication Digitales à Paris [+63 Agences]

Agences de Communication Digitales à Paris

Les possesseurs de business ont la mauvaise habitude d’essayer de tout faire eux-mêmes.

Je fais partie des gens qui n’aiment pas demander de l’aide aux autres.

Il arrive parfois que votre business nécessite toutefois de l’assistance, et dans ce cas, comment allez-vous déterminer quelle est l’agence marketing adéquate à vos besoins ?

Agences de Communication Digitales à Paris

Eh bien j’ai fait une partie du travail pour vous en demandant aux meilleures agences web de Paris de me faire parvenir une petite présentation de leur agence, et la raison qui fait que vous devriez travailler avec elles.

Continue Reading
Lire la suite
E-Marketing

Le marketing en ligne est-il vraiment efficace (Partie 2)

marketing enl ligne

Maintenant que nous connaissons les outils du marketing en ligne, voyons quelles sont les étapes préalables pour adopter une stratégie correcte et réaliser une bonne planification.

● Connaître son public cible : pour cela nous avons une question simple à nous poser: qui peut s’intéresser à mon offre? Une fois que vous avez une réponse claire, vous pourrez commencer à segmenter votre population et différencier vos actions marketing. En guise d’exemple, si l’âge de votre target est compris entre 16 et 24 ans et a facilement accès à Internet, alors votre présence sur les réseaux sociaux sera fondamentale et son actualisation et dynamisme importants. De plus, le langage devra être adapté pour que la population ciblée puisse se sentir concernée. De la même façon, si notre cible regroupe des spécialistes dans un secteur particulier, alors le langage devra être pointu et précis.

Lire la suite
Argent E-Marketing Promotion Trafic

Le Guide Ultime de Google Adwords (Mis à jour 2017)

google-adwords

Google Adwords est une plateforme géniale pour commencer à générer du trafic pour votre business.

Vous pourriez vouloir vous concentrer sur le contenu marketing et choisir d‘ignorer les publicités payantes.

Mais

Vous pourriez obtenir de meilleurs résultats si vous combiniez les deux.

Google Adwords

L’avantage des publicités payantes, c’est que vous pouvez directement proposer votre contenu aux gens qui ont l’intention d’acheter, et lorsque cela est mis en place et gé

ré correctement, les publicités payantes sont l’une des meilleures sources de trafic de qualité et de nouveaux clients.

Continue Reading
Lire la suite
Blog Blogging E-Marketing Promotion

Le marketing en ligne est-il vraiment efficace (Partie 1)

marketing en ligne

Article écrit par Catherine Duprez directrice de marketing et de communication de l’entreprise Fonvirtual.com et Faxvirtual.com

Le marketing en ligne est un moyen de communication récent, propre à un environnement dynamique et incertain tel qu’Internet.

L’investissement économique consacré au marketing reste un sujet délicat pour les entreprises.

Étant donnée la difficulté de quantifier l’efficacité de cette ressource, beaucoup de petites et moyennes entreprises préfèrent se focaliser sur des départements plus “concrets”, centrés sur le court-terme et où l’efficacité et la rentabilité sont facilement mesurables et calculables.

Lire la suite
E-Marketing Promotion Réseaux Sociaux Trafic

6 Étapes pour Doubler Votre Trafic Grâce aux Infographies

infographie

On dit souvent « une image vaut mille mots ».

C’est parce que nous analysons les données visuelles 60.000 fois plus vite que le texte.

Lorsque les gens visitent votre site, plus de 65% d’entre eux retiennent les éléments visuels.

C’est ici que les infographies entrent en jeu.

Doubler Votre Trafic Grâce aux Infographies (3)

Elles associent les images et le texte à la perfection pour montrer et raconter à la fois.

Qu’est-ce Qu’une Infographie ?

Les infographies possèdent l’avantage de transmettre des messages très complexes de manière simple et compréhensible.

Elles deviennent si populaires que les gens se reposent sur elles lorsqu’ils sont confrontés à beaucoup de chiffres et de statistiques.

Les statistiques obtenues par Unbounce montrent une augmentation considérable de la demande vis-à-vis des infographies au cours des six dernières années.

Continue Reading
Lire la suite
E-Marketing

Le marketing relationnel : définition, utilisation et stratégie

marketing relationnel

Il est certain qu’on ne fait plus de marketing aujourd’hui comme on en faisait par le passé.

Le marché est saturé de produits et il est plus difficile d’y creuser son trou.

Pourtant, il existe toujours des opportunités, et vous pouvez le voir avec des entreprises comme Snapchat, AirBnB ou encore Dropbox, qui ont su s’imposer dans un marché déjà occupé.

Pour ce faire, elles ont fait usage du marketing relationnel.

Si vous ignorez ce qu’est le marketing relationnel, je vais vous l’expliquer.

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

 

Définition

Marketing-Relationnel

Marketing transactionnel contre marketing relationnel

Par le passé, le marketing transactionnel était surtout orienté vers le produit qui était à vendre.

On pensait souvent qu’un bon marketing permettait de vendre un produit, même s’il n’était pas parfait.

En gros, un marketing bien fait et massif devait suffire pour placer convenablement un produit.

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire que cette façon de faire peut difficilement avoir cours aujourd’hui. Même un bon produit n’est souvent pas suffisant !

Un marketing adapté à de nouvelles façons de consommer

Il faut tenir compte du fait que vous et moi, nous ne consommons plus les mêmes choses que nos parents, ou les parents de nos parents.

Les nouvelles technologies ont créé de nouveaux produits, pour certains totalement dématérialisés.

Par exemple, un compte Facebook, Snapchat ou Twitter peut être vu comme un produit !

Dès lors, on ne peut plus appliquer les mêmes règles à ces nouvelles formes de produits.

A nouveaux produits donc, nouveau marketing. Il faut bien aussi prendre en compte que ces nouveaux produits intègrent une dimension nouvelle : leur croissance dépend également de vous.

Vous avez de plus en plus l’occasion de vous voir confier un rôle d’ambassadeur du produit que vous venez de choisir, pour le recommander à vos proches.

En cela, vous êtes aussi un chaînon du marketing relationnel.

La clé : la relation avec le client

Le marketing relationnel vient répondre à ce nouveau défi d’un marché déjà saturé dans lequel il doit y avoir de la place pour des produits innovants.

Plutôt que de se focaliser sur la vente du produit, le marketing relationnel va plutôt tenter d’établir une relation avec le client ou le futur client, qu’on appelle communément prospect.

Une relation sur la durée

Cette relation ne s’inscrit pas dans une temporalité courte, mais dans une temporalité longue.

Cela renforce mon propos sur la qualité des produits : pour que la relation avec le client soit longue, il faut que la qualité soit au rendez-vous.

En effet, si le produit n’est pas à la hauteur des attentes du client, l’image de l’entreprise sera ternie à ses yeux et la relation potentiellement rompue.

Une relation multicanal

Pour faire du marketing relationnel, il faut établir le lien avec les clients et prospects, sans se limiter dans les canaux utilisés.

L’avènement d’internet a permis la multiplication de ces derniers et il ne vous sera parfois pas difficile de toucher vos clients.

Cerise sur le gâteau : dans certains cas, cela ne coûte presque rien.

Une relation interactive

L’utilisation de plusieurs canaux de communication a bien sûr pour finalité de toucher le client et le prospect.

Mais cela ne s’arrête pas là.

Le but est aussi d’avoir une relation interactive avec eux, où ils peuvent réagir, questionner, s’exprimer.

Je pense qu’il est assez aisé de comprendre l’intérêt d’une relation interactive dans le cadre d’une relation durable : le client se sent estimé si sa parole est prise en compte.

A l’inverse, nous avons tous fait l’expérience d’une mauvaise prise en compte de nos besoins par une marque sans pouvoir nous exprimer, et c’est frustrant pour nous, mais surtout c’est mauvais pour la marque et son produit.

Il n’est pas possible, vous en conviendrez, d’améliorer les produits sans retours de la part des clients.

Fidéliser le client

Une idée forte du marketing relationnel : un bon client fidélisé mérite qu’on lui porte une plus grande attention qu’un prospect dont la transformation en client sera plus aléatoire.

Cette idée se fonde sur la loi du 20/80 de Wilfredo Pareto, selon laquelle 20 % des clients réalisent 80 % du chiffre d’affaires.

Soigner particulièrement vos meilleurs clients est donc impératif pour maintenir et développer votre chiffre d’affaires.

Connaître et comprendre le client

Pour soigner vos clients, il vous faudra avant tout les connaître : quels sont leurs goûts, leurs besoins, leurs envies, leurs préférences ?

Il faut pouvoir répondre à toutes ces questions, non seulement pour que votre produit soit adapté à eux, mais aussi pour pouvoir s’adresser à eux de la bonne manière.

Les comprendre est aussi important afin d’anticiper leurs actions et tenter de s’y adapter.

Garder le lien

Pour que la relation entre votre client et votre marque s’établisse, il est important de rendre ce lien vivant et régulier.

Une marque qui ne communique qu’occasionnellement, par « coups », par campagnes, ne peut avoir une efficience sur le long terme.

Utilisation

Avec ces explications, vous avez déjà une bonne idée de ce qu’est le marketing relationnel, sur le papier.

Mais vous ne savez pas encore comment se traduit concrètement ce type de marketing qui tente de faire du client plus qu’un simple consommateur.

Je vous propose quelques exemples concrets qui vont vous permettre de mieux vous représenter ce qu’est le marketing relationnel appliqué, et le mettre en œuvre vous-même dans le cadre de votre activité.

Etablir une relation : la newsletter

C’est sans doute un élément auquel vous avez pensé et qui ne vous est pas inconnu.

La newsletter est pourtant un bon moyen d’établir un lien régulier avec vos clients.

En effet, même si ceux-ci ne font pas la démarche d’aller vers vous, vous faites la démarche d’aller vers eux.

La newsletter, ou liste de diffusion, est un moyen facile, peu onéreux et rapide de toucher ses clients.

Mais elle peut aussi se retourner contre vous si elle est mal utilisée.

Afin de coller au plus près des attentes de leurs clients, beaucoup de marques affinent les thématiques de leurs newsletters et proposent des newsletters différentes en fonction de leurs attentes.

Un autre élément qui permet de faire de la newsletter un élément viable dans la relation avec votre client, c’est de personnaliser celle-ci, en y mettant un nom.

Il est toujours plus agréable de sentir que la newsletter vient d’un humain plutôt que d’un robot.

Enfin, offrir à votre client la possibilité de s’en défaire à tout moment est un point important, pour ne pas faire de cette newsletter une contrainte, mais plutôt une façon de s’informer librement des événements autour de vos produits.

Fidéliser votre client : les cartes de fidélité

De la même façon que la relation avec votre client doit être personnelle, la façon dont vous reconnaissez et récompensez la fidélité doit être personnalisée.

Une enseigne comme Sephora a mis en place un programme de fidélité qui est fonction de la fidélité du client.

Trois niveaux de cartes de fidélité existent (White, Black, Gold), allant du nouveau client au client très fidèle.

Un tel programme permet de récompenser les bons clients, les fameux 20 % qui constituent 80 % du chiffre d’affaires.

Vous voyez que le choix de Sephora n’a pas été de cumuler seulement les points sur une même carte pour tous, mais de différencier les clients en créant des « clubs » fermés.

Cela motive votre client à rester fidèle, mais aussi à augmenter sa consommation.

Celui-ci va se dire : si j’achète tant d’articles, je peux avoir la carte Black, qui va me permettre d’avoir des réductions, des offres spéciales, etc.

Il doit se sentir privilégié.

Il va aussi offrir à son entourage de bénéficier de sa carte.

Il sera gagnant ainsi que ses proches, mais aussi l’entreprise.

En effet, il ne faut pas se limiter à créer des niveaux de réduction à chaque carte.

Il faut également constituer une communauté autour de cette carte, qui va capter l’intérêt de vos clients.

Connaître votre client : les cartes de supermarchés

Vous pouvez faire usage de différents outils dans le but de mieux connaître votre client : sondages, enquêtes de satisfaction, etc.

Mais toutes ces méthodes nécessitent de le « déranger » quelque peu.

Par ailleurs, ces méthodes ne sont pas très fiables, car les réponses ne sont pas toujours sincères ou bien réfléchies.

Pour contourner ce problème et apprendre à connaître leurs clients dans le détail, les supermarchés ont créé des cartes à utiliser à chaque passage dans leur magasin.

Elles sont notamment nécessaires pour prendre une douchette et scanner soi-même ses achats, afin d’éviter la queue en caisse.

Elles permettent aussi de cumuler des points bonus ou des euros à déduire de vos prochains achats.

Mais leur fonction réelle est de collecter des informations sur les habitudes de consommation de chaque client. C’est une formidable ressource marketing à grande échelle.

Une telle carte permet de connaître le rythme d’achat, les goûts, les montants dépensés, les promotions qui intéressent tel profil de client.

Bref, cela permet de vraiment rentrer dans le détail des comportements de consommation de chaque client, et évidemment d’élaborer en conséquence votre marketing.

Rendre la relation interactive

La communication avec votre client est une des clés de la longévité de la relation entre votre entreprise et son client.

Il n’y a pas de relation sans communication.

La plupart des marques l’ont bien compris et ont créé des espaces et des canaux par lesquels les clients peuvent s’exprimer.

De toute manière, à défaut de permettre à vos clients de s’exprimer, ils le feront en dehors des canaux que vous avez établis, ce qui est pire.

Il vaut mieux canaliser les mécontentements de vos clients pour tenter d’y répondre, plutôt que de faire la sourde oreille et laisser le problème grossir.

Ainsi donc, Twitter est devenu un canal quasiment incontournable pour toute marque qui cherche à établir une relation avec ses clients.

Un nouveau métier est apparu, celui de « community manager », qui anime donc la communauté des clients de la marque.

Il est plus agréable pour le client d’écrire un message sur Twitter que d’attendre son tour sur une plateforme téléphonique.

Avec Twitter, c’est vous qui allez vers votre client, et non l’inverse, en quelque sorte.

La plupart des sites de vente en ligne permettent aussi à leurs clients de donner leur avis sur les produits achetés.

De ce fait, ils deviennent indirectement des ambassadeurs des produits que vous vendez et attirent d’autres clients.

L’interactivité vous permet donc d’augmenter votre clientèle grâce à votre base de clients existante.

Stratégie

Ces exemples vous permettent d’entrevoir quelques techniques utilisées dans le cadre du marketing relationnel.

Vous pouvez les utiliser ou vous en inspirer pour les adapter à vos produits.

Il faut cependant tenter de les utiliser dans le cadre d’une stratégie et non de façon désordonnée, au risque de ne pas atteindre votre but.

Même si le marketing relationnel vise à établir une relation durable avec vos clients et au-delà, il ne faut pas oublier qu’en fin de compte, vous cherchez à vendre vos produits soit en augmentant votre vivier de clients, soit en motivant vos clients à acheter vos produits régulièrement.

Il ne suffit donc pas de créer une newsletter et une carte de fidélité pour que cela fonctionne.

Il faut établir une stratégie qui fonctionne.

Etape 1 : apprendre à connaître et identifier votre client

Il est important de savoir à qui vous vous adressez pour adapter votre langage et votre produit.

C’est pourquoi il faut une phase préalable pendant laquelle vous allez travailler sur toutes les données dont vous pouvez disposer.

J’ai cité quelques exemples de façons de recueillir des informations sur vos clients auparavant, mais vous avez une multitude d’autres moyens de le faire.

Les réseaux sociaux sont aussi une base de données dans laquelle vous pouvez puiser.

Il vous faudra structurer dans des bases de données les informations que vous obtiendrez afin de rationaliser les actions qui en découleront.

Il faut bien identifier sa cible pour la toucher.

Etape 2 : établir la relation par tous les canaux adéquats

Fort des informations que vous détenez sur votre potentielle clientèle ou votre clientèle existante, vous allez pouvoir vous adresser à elle en connaissance de cause.

Une clientèle jeune sera bien sûr très orientée réseaux sociaux. Il vous faudra aller vers elle et adapter votre langage au sien.

Ouvrir des canaux n’est pas assez. Il faut les alimenter par du contenu.

Beaucoup de sites de vente en ligne ont aussi un blog pour attirer leurs clients et créer une expérience qui dépasse le simple achat.

User du storytelling (créer un récit autour de vos produits) est aussi une bonne méthode, utilisée par des grands noms comme Dropbox à ses débuts, afin de se faire une publicité à peu de frais. Il faut rendre la relation avec vos clients intéressante.

Etape 3 : fidéliser vos clients

Pour que la relation soit durable, il faut fidéliser vos clients. D’abord, ils doivent avoir une image positive de votre entreprise.

Pour cela, il faut qu’ils sentent que vous tenez compte de leurs goûts et de leurs avis.

Un community manager permettra d’établir le dialogue et d’humaniser votre image.

Vous pouvez aussi proposer des offres spéciales à vos clients fidèles, ce qui les flattera et les incitera à consommer vos produits et aussi à les recommander.

En effet, de plus en plus de marques font de leurs clients un canal marketing à part entière, grâce au parrainage.

Enfin, créer des événements peut être un bon moyen de fidéliser vos clients. Ils associeront des valeurs positives à votre marque.

Lire la suite
E-Marketing SEO

AHREFS – Le Guide Complet pour utiliser Ahrefs

Ahrefs

Vous ne savez pas par où commencer lorsqu’il est question d’analyse de liens retours ?

Vous n’êtes pas certain de quel lien est le plus précis ou fournira le plus d’informations de manière à ce que vous puissiez les comprendre et les utiliser ?

Ne cherchez pas plus loin.

Ahrefs fournit l’une des suites d’outils pour SEO et Contenu Marketing les plus puissantes et efficaces.

Tout a commencé par un outil SEO concentré sur l’analyse des liens retours.

Il est aujourd’hui utilisé pour bien plus qu’un simple outil intelligent de liens retours, car il inclut des caractéristiques telles que des audits SEO, de la création de liens et de l’analyse de contenu marketing.

Ahrefs est une suite marketing qui est en concurrence avec d’autres outils intelligents, et qui permet de découvrir 2,27% de liens en plus que n’importe quel autre outil.

Ahrefs convient aux particuliers, aux agences de marketing numérique et aux équipes de contenu marketing.

Pour les utilisateurs particuliers, le prix de l’abonnement démarre à 80$ jusqu’à 400$ par mois.

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

Pour les agences, l’abonnement pour 3 à 25 utilisateurs va de 500$ à 2500$ respectivement. Ces offres vont vous permettre d’analyser vos liens retours, évaluer le référencement de vos mots-clés et réaliser une analyse de contenu.

Grâce à toutes les caractéristiques disponibles, j’ai créé un guide ci-dessous pour que puissiez comprendre un peu mieux Ahrefs avant de vous lancer dans un essai.

Suivi de Mesures et de Positions

Ce sont les éléments que l’on retrouve sur le tableau de bord qui permettent à Ahrefs de surveiller et d’expliquer clairement si vous avez amélioré des choses ou non

Vous pouvez mettre en place des projets en cours en spécifiant les domaines qui sont en mesure de suivre non seulement votre site web, mais également vos concurrents.

Les mesures-clés qu’il affiche sont l’État du Domaine, le Classement de l’URL, le Classement du Domaine, les Domaines Référents et les Mots-Clés Organiques.

L’État du Domaine est un résultat de conformité d’Ahrefs des aspects SEO tels que l’optimisation, l’accessibilité et la violation des métadonnées.

Le classement de l’URL fonctionne de la même manière qu’un proxy.

C’est une référence qui donne une direction. Cela permet d’effectuer une comparaison basée sur des intervalles mensuels accompagnés de codes couleurs en fonction des performances actuelles du domaine.

De manière similaire, le Classement du Domaine indique l’évaluation de votre domaine par Ahrefs.

Le tableau de mots-clés organiques montre le nombre de mots-clés que le domaine référence pour et dans chaque pays.

Le tableau de Suivi des Positions vous permet d’évaluer les performances du référencement de vos mots-clés.

Le récapitulatif de chaque mouvement et changement de mot-clé est visible sur le tableau de bord. Le tableau de Suivi de Positions fournit un rapport spécifique par mot-clé en cliquant dessus.

Vous pouvez même définir la fréquence des mises à jour. Cela fournit un rapport sur les positions fixes et mobiles, ainsi que les pages les mieux référencées pour le mot-clé.

Alertes, Liens et Notifications

Dans la barre de menu du haut, vous avez une section relative aux Alertes.

Cette section vous permet de configurer et de voir les alertes pour tout sujet ou domaine spécifique.

Si vous voulez être constamment au courant de ce qui se passe au sein de votre domaine ou chez vos concurrents, alors vous pouvez ajouter une alerte ici pour savoir s’il y a un nouveau lien retour, mot-clé ou indication en ligne.

Alert

C’est une excellente façon de découvrir des opportunités de liens, en particulier ceux qui vous mentionnent, mais qui ne redirigent pas vers votre site web.

Ils peuvent être consultés sur une base quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

Conseil provenant d'un expert

Yassine Hamou Tahra,fondateur de La Fabrique du net

"Ahrefs est un formidable outil pour analyser les backlinks, à condition de savoir analyser les données, et surtout de transformer votre analyse en actions concrètes. C'est toujours très utile de connaitre le profil de backlinks de son site web, surtout quand on a une stratégie de netlinking agressive, on peut par exemple identifier une proportion de no-follow trop importante, qui pourrait être un mauvais signal pour Google. Néanmoins, le plus utile pour un site web en phase de croissance, c'est souvent d'analyser les backlinks de ses concurrents pour identifier des backlinks potentiels pour vous. Dans cette logique, je vous conseille de prendre le temps de catégoriser les backlinks de vos concurrents selon la taille du site évidemment, mais aussi sa nature (blogs, comparateurs, etc.). Ensuite, on définit une stratégie d'attaque pour chaque type de cible d'une certaine taille (ex: article sponsorisé pour les gros blogs, partage d'une infographie pour les blogs moyens, etc.), et au boulot !"

www.lafabriquedunet.fr - Twitter​

Explorateur de Site

Cela permet de rebondir entre le tableau de bord et Ahrefs Toolkit.

L’Explorateur de Site est l’outil original de vérification de lien retour.

Il fournit une barre à partir de laquelle vous pouvez insérer un domaine qui crée alors une page de points de données, de graphiques linéaires, de diagrammes en camembert et de graphiques en barres

Les caractéristiques d’Arhefs sont les résultats d’évaluations liés au Référencement Global, au Domaine et à l’URL.

Il inclut également de nombreux domaines référents, liens retours et partages de chaînes sur les réseaux sociaux principaux pour l’URL.

Vous serez en mesure de trouver le récapitulatif des liens retours, des domaines référents et des nombreuses pages explorées.

Il inclut aussi les adresses IP associées, plus certains liens gouvernementaux et éducatifs.

Le graphique de Référencement indique le résultat Ahrefs sur une période donnée.

Cela vous permet d’effectuer une comparaison rapide parmi les domaines. Vous pouvez comparer six domaines directement à partir de l’interface.

L’outil de comparaison vous permet également de placer chaque domaine sur le graphique.

Vous pouvez obtenir une vue globale des performances avec quatre intervalles de temps différents.

Le Top d’Exploration Ahrefs fournit le top des domaines selon l’index de référencement Ahrefs.

Le tableau des Pages Référentes fournit une visualisation des données en plaçant des domaines, des pages et des liens nouveaux et perdus.

L’Explorateur de Site fournit aussi un gadget de Top Contenu qui met en avant votre top dix des contenus les plus populaires.

Cela est réalisé en référent les domaines et en mettant en avant leur total de partages sur Twitter, Google+, Pinterest, Facebook et LinkedIn. La carte de Distribution de CLTD (Domaine de Premier Niveau) vous permet de cliquer et de voir le nombre de CTLD à partir d’un pays donné, ainsi que son trafic.

L’autre partie inclut Anchor Cloud, Anchor Phrases et Anchors Terms. Ils sont combinés pour vous montrer la contribution des mots-clés sous forme de graphique à barres.

Conseil provenant d'un expert

Rémi Mondina

Ahrefs est de loin le meilleur outil pour dénicher de nouvelles opportunités de création de backlinks. Sa base de données est mise à jour régulièrement et répertorie beaucoup plus de backlinks qu'Open Site Explorer (Moz), Majestic SEO, Raven Tools, SEO Spyglass et tous les autres...

Personnellement voici mes astuces favorites que j'utilise régulièrement pour trouver de nouvelles opportunités de backlinks:

1. Trouver des liens pointant sur des pages non existantes (liens morts): Pour cela il faut au préalable construire une liste de liens morts. Admettons que vous évoluiez dans le domaine de la diététique, il vous suffit alors d'aller sur Google et taper: "diététique inurl:liens". Cela listera des sites webs ayant une page dédiée au "liens" utiles. Il vous suffit alors de configurer les résultats de recherche de Google pour afficher 100 résultats par page (au lieu de 10) puis d'utiliser l'outil "Simple Google Results Bookmarlet" pour obtenir votre liste de résultats en format texte brut. Il suffit ensuite d'importer ces résultats dans Scream Frog SEO Spider pour détecter tous les liens morts ainsi que tous les sites pointant sur ces liens morts... Vous vous retrouvez à ce stage avec des centaines d'URLs de sites pointant sur des pages inexistantes. Il suffit alors d'utiliser la fonction "Batch Analysis Tool" de Ahrefs pour copier/coller cette longue liste et démarrer l'analyse. Vous pouvez trier par "Referring Domains" (ordre ascendant) et vérifier les backlinks pointant sur les sites ayant le plus de domaines référents. Vous n'aurez plus qu'à contacter les propriétaires des sites et leur dire qu'une de leur page pointe sur un lien mort et leur proposer un contenu de rechange.... le vôtre.

2. Connaître les contenus qui génèrent du trafic organique: une manière très simple de connaître le contenu dans votre domaine qui génère vraiment du trafic et d'analyser les sites web / blogs de blogueurs influents en utilisant la section "organic search" de Ahrefs puis "Top 5 organic keywords" et "View full report". Vous aurez ainsi la liste de tous les mots clés qui génèrent du trafic sur leurs blogs (avec une estimation du trafic organique qui est généralement sous-estimé car la quantité de trafic généré par les longues traines n'entre pas entièrement en compte). Vous pourrez connaître les pages qui génèrent ce trafic et prendre donc connaissance du contenu en question.

3. Etude de la concurrence simple: Ahrefs vous permet de lister tous les backlinks de vos concurrents, vous permettant ainsi d'analyser précisément leur profil de liens et de dénicher de nouvelles opportunités de création de backlinks.

www.drujokweb.com - Twitter​

Recoupage de Lien, Analyse de Lot et Rapport d’Analyse 

L’outil de Recoupage de Lien vous permet d’entrer jusqu’à 10 sites, et de renvoyer aux domaines qui pointent vers ces sites.

Cela vous permet de profiter de l’aperçu efficace qui se trouve dans le profil de lien de vos concurrents.

Le rapport fourni peut être exporté. De plus, l’outil d’Analyse de Lot vous permet d’identifier les concurrents et autres opportunités de lien à utiliser et à cibler pour votre blog.

Cela ouvre une boîte dans laquelle vous pouvez placer de nombreuses URL, et recevoir en retour de nombreuses mesures bonnes à connaître : nombre de liens retours, nombre de domaines référents, mesures sociales et résultats d’URL et de domaine.

Vous pouvez les exporter pour effectuer davantage d’analyses, afin de les utiliser plus tard.

Analyse

Le rapport d’Analyse fournit une analyse SEO de votre domaine.

Elle vous permet de voir les éléments SEO au sein de l’interface Ahrefs, et fournit une vue d’ensemble des éléments clés SEO.

Vous pouvez extraire des codes de réponse, des copies, du contenu léger, des balises de titre, des méta descriptions et des mots-clés pour réparer tout problème existant, et améliorer de ce fait vos référencements dans les moteurs de recherche.

La Comparaison de Domaine vous permet également de prendre des décisions en un coup d’œil, et fournit une façon simple et rapide pour comparer les profils de liens retours.

Vous pouvez comparer jusqu’à cinq domaines, et organiser les données bien plus clairement que la majorité des autres outils.

Explorateur de Contenu et de Mot-Clé

L’explorateur de Contenu utilise un ensemble de pages pour rechercher le contenu par sujets et mots-clés.

Explorateur de Contenu

Vous pouvez à la fois chercher dans le titre et dans le contenu d’une page en utilisant l’option « Partout ». L’option « Dans le Titre » fournit des informations sur le contenu en recherchant le sujet que vous avez entré uniquement au sein du titre.

L’option « Dans le Contenu » est utilisée pour trouver du contenu à l’aide du sujet ou du mot-clé uniquement au sein du contenu des articles.

L’Explorateur de Contenu vous permet de filtrer les résultats en fonction de la date, de la langue, des partages, du référencement de domaine, des domaines référents et du trafic organique.

L’Explorateur de Contenu est efficace pour découvrir des sujets qui sont tendances, et pour trouver des idées pour la rédaction de vos nouveaux posts de blog.

En effectuant des recherches via Ahrefs, vous augmentez vos chances de produire du contenu que les gens vont vouloir lire et partager, améliorant ainsi votre productivité.

L’Explorateur de Mot-Clé agit en tant qu’outil de découverte qui vous fournit une recherche régionale estimée du volume et de la difficulté du mot-clé.

La fonction simple de recherche vous permet de filtrer la requête par difficulté, volume et résultats afin de vous assurer que lorsque vous choisirez votre prochain mot-clé à cibler, vous aurez les meilleures chances d’être bien référencé grâce à lui.

Les résultats sont analysés en observant les tendances et en mettant en valeur les termes les plus fréquemment utilisés, relatifs à ce mot-clé.

Recherche Organique

À partir du tableau de bord, vous pouvez sélectionner des mots-clés pour suivre vos positions organiques.

Cet outil Ahrefs indique la force des mots-clés organiques du domaine, et suit leurs performances et leur référencement au fil du temps.

L’outil fournit des informations sur les mots-clés, leur position de référencement, leur volume de recherche, le référencement de leur URL, la fraîcheur de leurs données et leur trafic estimé.

Recherche Organique

Cela vous permet d’explorer davantage de mots-clés rentables pour une recherche organique, et d’identifier les pages qui pourraient avoir besoin d’être un peu optimisées, afin d’améliorer le référencement des pages dans les moteurs de recherche.

Non seulement cela, mais encore une fois, vous pouvez espionner la concurrence et suivre de près leurs performances, ainsi qu’identifier les opportunités de mots-clés avec du contenu davantage mis à jour.

Recherche Payée

Sur la barre de recherche, il y a également une section sur laquelle vous pouvez cliquer pour obtenir un rapport de tous les mots-clés payés, qui offrent une répartition similaire aux rapports organiques.

Le tout est également accompagné d’une colonne d’Ajout, qui donne un aperçu de la publicité pour les mots-clés.

Vous pouvez utiliser cela pour identifier les opportunités au sein de la recherche payée en voyant ce que ciblent les concurrents de votre secteur d’activité, car ils ne vont certainement pas cibler des mots-clés qui ne sont pas rentables s’ils utilisent les publicités payantes depuis un certain temps.

Recherche Payée

Conclusion

Ahrefs fournit des outils très utiles pour le contenu marketing et la création de liens.

Mais comme vous devez le savoir maintenant, il est bien plus qu’un simple outil de liens retours.

La mise en page et la facilité de lecture des rapports vous permet d’exploiter toutes ses caractéristiques même si vous êtes novice, et de vous donner l’avantage sur vos concurrents.

Ahrefs n’est pas si cher lorsque vous considérez toutes ses caractéristiques et tous les avantages qu’il va vous offrir, et il est très précieux pour quiconque ayant des objectifs spécifiques en matière de marketing.

Commentez ci-dessous si vous avez la moindre question sur Ahrefs, et je ferai de mon mieux pour vous aider.

Lire la suite
E-Marketing Promotion Trafic

La bible du Growth Hacking

bible growth hacking

Vous avez probablement déjà entendu parler du Growth Hacking, une technique de marketing digital actuellement en vogue dans la niche des startups.

Mais, comme la plupart des gens, vous avez du mal à comprendre le procédé.

Cet article vous permettra d’en savoir plus. Lisez plutôt.

growth hacking

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le terme « hacking » a pour la plupart des gens une connotation péjorative, car il fait référence au piratage informatique.

Mais lorsque vient s’ajouter le mot « growth », tout change et devient quasiment incompréhensible pour le commun des mortels.

Jamais un concept aussi innovant n’a autant focalisé à lui seul les attentions dans le monde des startups, aussi bien positivement que négativement.

Il soulève de nombreuses questions qui ont bien entendu besoin d’être élucidées.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Quelles sont les méthodes utilisées par les Growth Hackers ?

S’agit-il d’une stratégie commerciale voilée ?

Ou bien est-ce l’avenir du web marketing ?

Avant d’aller plus loin, je vous parlerai de l’historique du concept, de sa réelle signification, et de ce qu’il en ressort.

Bref historique sur l’origine du concept

Utilisée pour la première fois dans la Silicon Valley aux États-Unis, l’expression Growth Hacking s’est rapidement répandue dans la niche des startups à travers le monde.

Le Growth Hacking est un concept qui connaît actuellement un essor fulgurant dans la sphère du marketing numérique.

L’expression en elle-même a été inventée en 2010 par Sean Ellis, un expert en marketing, qui a joué un rôle significatif dans le développement de nombreuses startups américaines de renommée internationale.

L’origine du terme remonte aux travaux de développement de Dropbox, la startup américaine devenue une référence mondiale.

Mais qui est en réalité Sean Ellis ?

Ex-employé de Dropbox et de plusieurs autres entreprises du web, Sean Ellis est devenu un entrepreneur et investisseur providentiel qui excelle dans le conseil en développement des startups.

Sean Ellis est aussi le fondateur et PDG du fameux GrowthHackers, une entreprise qui a su vulgariser et étendre le concept du Growth Hacking.

C’est avec le concours de ses amis, Hiten Shah et Patrick Vlaskovits, que Sean a forgé son concept, pour le rendre quasiment incontournable dans la sphère des startups qui aspirent à une croissance rapide et durable.


 

Définition du Growth Hacking

Le terme Growth Hacking désigne un ensemble de techniques de marketing permettant d’accélérer de façon significative la croissance d’une startup.

Littéralement, cette expression signifie « bidouiller la croissance ».

Comme vous pouvez le voir, le but premier du Growth Hacking est la recherche de la croissance par tous les moyens possibles.

 [Image Source – blog.growth-mindset.fr]

Ainsi, un Growth Hacker cherchera par tous les moyens à optimiser les métriques AARRR (Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation et Revenu), en mettant en place, et en testant différents dispositifs digitaux, jusqu’à ce qu’il trouve le dispositif idéal qui permettra de développer de façon rapide et significative la startup ou son produit.

Pour vous permettre de bien comprendre les métriques AARRR, je vais également vous donner la définition de chacune d’entre elles.

AARRR

 [Image Source – blog.growth-mindset.fr]

Acquisition

Il s’agit de trouver le canal idéal pour diriger le maximum de prospects vers le site internet de la startup. Dans le jargon du Growth Hacking, on parle « d’acquisition de trafic ».

Activation

L’activation est la procédure qui suit celle de l’acquisition. Le prospect étant désormais sur le site de la startup, il faut procéder par tous les moyens pour attirer son attention, et à lui faire aimer le produit ou service proposé par la startup. La phase d’activation se concrétisera si le prospect réalise sa première action sur le site web (inscription, abonnement à la newsletter, etc.).

Rétention

Pour que la phase d’activation ait réellement un effet positif et significatif sur la croissance de la startup, il faut que le prospect activé puisse être retenu par tous les moyens. Il s’agira d’apporter des innovations régulières au produit ou au service afin de faire revenir de façon récurrente le prospect sur le site web de la startup.

Revenus

Les actions réalisées par le prospect en tant que client créent de la valeur (revenus) pour la startup, et permettent sa croissance rapide et significative.

Referral (recommandation)

Dès lors que le processus de Growth Hacking est parvenu à transformer le prospect en client de la startup, il faut procéder par tous les moyens pour que ce dernier devienne prescripteur du produit ou du service proposé par cette dernière.

En d’autres termes, il faut l’amener à faire les éloges de la marque, et être l’un de ses ambassadeurs.

Pour récapituler, le Growth Hacking consiste à utiliser des méthodes astucieuses de web marketing pour faire connaître le(s) produit(s) ou service(s) de la startup auprès de sa clientèle cible, en minimisant le plus possible les coûts de l’opération, afin d’atteindre un certain niveau de croissance.

groupon

En d’autres termes, c’est une approche marketing qui vise à gagner rapidement en visibilité et à accroître significativement le chiffre d’affaires de la startup.

Le Growth Hacking place le développement rapide au centre de la politique de l’entreprise, et trouve son fondement dans l’utilisation d’analyse de données, de compétences techniques et de stratégies innovantes.

C’est une procédure révolutionnaire, qui ignore visiblement les méthodes classiques et standards développées par les grands théoriciens du marketing.

Pour vous permettre de bien cerner le rôle que le Growth Hacking peut jouer dans la croissance d’une startup, je vous parlerai dans les lignes suivantes de quelques célèbres groupes ou entreprises qui ont utilisé cette méthode de marketing pour développer leurs activités.

Growth Hacking: exemples de Growth Hacker célèbres

De nombreuses sociétés de renommée mondiale comme Hotmail, Linkedin, Uber, Instagram, Twitter, You Tube, Dropbox et bien d’autres ont utilisé la technique du Growth Hacking pour accroître significativement leurs activités, et atteindre le niveau de développement qu’elles connaissent actuellement.

En lisant les exemples que je vous donne dans la suite, vous comprendrez comment ces entreprises s’y sont prises.

Hotmail : le précurseur des Growth Hackers

Vers la fin des années 1990, les fondateurs d’Hotmail étaient à la recherche d’un moyen rapide, efficace et moins coûteux de développer l’activité de leur startup.

Si vous vous souvenez bien, les adresses mails à cette époque étaient réservées à une classe de privilégiés.

L’objectif d’Hotmail était donc d’atteindre plus d’utilisateurs.

Les canaux traditionnels de publicité (panneaux d’affichage, télévision, etc.) paraissaient très coûteux et relativement inefficaces à leurs yeux.

C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée d’ajouter à la fin de chaque e-mail envoyé par les utilisateurs d’Hotmail un lien disant «PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail». Les personnes recevant ces courriels pouvaient alors s’inscrire gratuitement à Hotmail et envoyer à leur tour des messages électroniques comportant le même lien.

 [Image Source – blog.growth-mindset.fr]

Cette phrase à priori anodine a pourtant été hautement virale.

C’est en effet une publicité déguisée qui a réussi à faire gagner à Hotmail 1 million d’utilisateurs en six mois, ce chiffre s’est même totalement envolé les semaines et mois qui ont suivi, sans que les créateurs du site ne dépensent le moindre sou.

Il est vrai qu’aujourd’hui, Hotmail relève de l’histoire, mais dans un passé récent, quasiment tout le monde avait une adresse Hotmail.

Uber : un trajet pour partager votre idée à un investisseur

La technique de la société Uber est de vous offrir un trajet pour aller partager votre idée de projet à des investisseurs.

Cette société s’est en effet forgé un large réseau d’investisseurs qu’elle met à la disposition de ses utilisateurs.

[Image source – Venture Beat]

Ainsi, si vous souhaitez partager votre idée de projet, vous avez la possibilité de demander une promenade en taxi Uber pour passer quelques minutes en compagnie d’un investisseur.

Uber est aujourd’hui présente et connue dans de nombreux pays à travers le monde.

Dropbox : gagner de l’espace de stockage en invitant ses amis

La technique de Growth Hacking de Dropbox a été de créer un programme de référent, qui donnait la possibilité à ses utilisateurs de gagner gratuitement de l’espace de stockage en ligne, lorsqu’ils invitaient des amis à rejoindre le site.

dropbox

Ce procédé motivait les utilisateurs de Dropbox à inviter plus d’amis, mais également ces derniers à s’inscrire, car ils avaient la possibilité d’obtenir un espace de stockage supplémentaire de 500 Mb en s’inscrivant de cette manière.

Résultat, Dropbox est passé de 100 000 à 4 000 000 d’utilisateurs en un temps record, et cela, sans avoir eu besoin d’investir de l’argent dans la publicité.

Instagram : des fonctionnalités ciblées

À l’origine, Instagram était une petite plateforme locale de réseau social qui comprenait plusieurs fonctionnalités, dont celles d’appareil photo, et de filtres.

À la longue, les développeurs de cette application ont constaté que la plupart des fonctions de la plateforme étaient très peu utilisées par les abonnés du site.

La grande majorité d’entre eux utilisait principalement les fonctionnalités filtres et appareils photo.

 [Image source – Justin Jackson]

Les développeurs ont donc décidé de supprimer les autres fonctionnalités pour ne conserver que ces deux-là.

C’est une décision de Growth Hacking qui a eu pour effet d’accroître significativement, et cela, en un temps record l’audience du site Instagram.

La valeur marchande de la société s’est même considérablement accrue, au point que ses fondateurs l’ont vendue à 1 milliard de $.

Linkedin : le profil professionnel public

Le procédé de Growth Hacking mis en place par la société Linkedin réside dans la possibilité offerte aux utilisateurs de créer un profil professionnel public.

Le côté marketing de la chose n’a certainement pas attiré votre attention, vu que vous vous vendez sans dépenser le moindre sou. Linkedin est le premier site internet à offrir cette possibilité à ses utilisateurs.

Linkedin a ainsi pu accroître significativement son audience, et développer ses activités commerciales sous-jacentes.

Linkedin a également optimisé son site internet afin de sortir en première position dans les résultats des moteurs de recherche lorsque vous recherchez votre nom, ou qu’un autre utilisateur recherche votre nom.

Linkedin a ainsi su se faire connaître à travers le monde entier.

Airbnb : permettre à ses utilisateurs de publier sur un site concurrent

Airbnb est allée encore plus loin dans sa conquête de croissance, lorsqu’elle a permis à tous les annonceurs d’offres immobilières de partager directement leurs annonces, sur Craiglist, un site concurrent dédié, très populaire aux États-Unis.

C’est une stratégie qui a soigneusement été préparée, vu que les utilisateurs étaient ensuite redirigés vers Airbnb.

C’est une technique de Growth Hacking qui a permis au site Airbnb d’accroître significativement son audience, et de devenir très populaire aux États-Unis.

Le Growth Hacking par les photos

D’un autre côté, Airbnb a également trouvé un moyen pour le moins astucieux de drainer du trafic sur son site web : afficher de belles photos pour vous attirer vers ses produits.

Si vous sous-estimiez la force de frappe que peut avoir une belle photo en termes de stratégie marketing, Airbnb vous démontre le contraire.

Airbnb

[Image Source – rentingyourplace.com]

Cette société a pour cela engagé de nombreux photographes professionnels pour photographier les logements de ses annonceurs afin d’obtenir de belles images, et de s’en servir comme moyen de Growth Hacking.

La société Airbnb a choisi d’automatiser ce procédé, lorsqu’elle a constaté à partir de ses statistiques que les annonces qui arrivaient à convertir le plus grand nombre de prospects étaient celles illustrées avec les plus belles images.

Il fallait donc n’utiliser désormais que de belles photos pour illustrer les annonces sur son site. Cette décision a également contribué à rendre Airbnb populaire.

Spotify : son intégration à Facebook

Le moyen trouvé par ce site dédié à la musique pour accroitre son audience a été de s’intégrer à Facebook, à l’image de Airbnb qui a dû s’intégrer à une plateforme concurrente pour atteindre un grand nombre de prospects.

Vous l’aviez certainement remarqué si vous êtes un abonné de Spotify.

spotify

Le logo du site apparait systématiquement sur votre profil Facebook, avertissant vos contacts que vous écoutez de la musique sur Spotify.

Ce message apparaît également dans votre fil d’actualité, permettant ainsi à vos contacts de le voir et de s’inscrire sur Spotify.

Apple : le « envoyé de mon iPhone »

L’avez-vous déjà remarqué : les mails reçus de vos contacts utilisant un téléphone Apple contiennent tous le message « envoyé de mon iPhone ».

apple

Loin d’être le fruit du hasard, ce message a bien été pensé pour atteindre un objectif précis : faire connaitre la marque à travers le monde, en passant par ses utilisateurs eux-mêmes.

Le résultat est qu’Apple parvient ainsi à faire sa publicité gratuitement.

Twitter : une liste de suggestion de 10 contacts populaires

Twitter s’est rendu compte que le taux de rétention de ses nouveaux utilisateurs suivant moins de 10 comptes était très faible. En d’autres termes, ces utilisateurs restaient très peu de temps actifs sur Twitter.

Pour accroître donc la probabilité de rétention de ses nouveaux prospects, Twitter leur propose automatiquement une liste de suggestions d’une dizaine d’utilisateurs populaires à suivre. Cette technique s’est avérée payante, vu qu’elle a permis à Twitter de drainer suffisamment de trafic vers son site.

Grâce à cette technique de Growth Hacking, Twitter compte aujourd’hui plus de 200 millions d’abonnés.

YouTube : le Growth Hacking par les vidéos

À l’époque où MySpace dominait à lui seul le monde des réseaux sociaux, les fondateurs de YouTube ont remarqué que les groupes de musique avaient du mal à héberger leurs vidéos sur ce réseau social, mais aussi sur leurs propres sites internet.

Ils ont alors eu l’idée de louer des serveurs, et de créer des codes d’intégration qui permettaient aux utilisateurs de YouTube de mettre gratuitement en ligne leurs vidéos.

De plus, ayant remarqué qu’une grande partie de ses utilisateurs aimait voir des vidéos de striptease, YouTube a choisi de publier prioritairement ce type de contenu.

youtube

Cela vous paraitra peut-être un peu louche, mais, à une certaine époque, YouTube est même allé jusqu’à payer certaines internautes afin qu’elles publient leurs vidéos de striptease sur son site.

Cette méthode a permis d’attirer une certaine audience, qui par la suite a commencé à publier ses propres contenus.

Le Growth Hack de YouTube a donc été d’offrir la possibilité à ses utilisateurs de poster gratuitement leurs vidéos d’une part, et d’autre part de privilégier des contenus que les internautes aimaient le plus.

Zoom sur le processus du Growth Hacking

Le Growth Hacking a prioritairement été pensé pour les startups, qui par nature démarrent généralement sans budgets conséquents.

Il vise à leur permettre de se faire connaitre et attirer de ce fait leurs premiers utilisateurs.

Pour atteindre la croissance qui est le but premier du Growth Hacking, la startup devra mettre en place des stratégies pour maintenir ses utilisateurs, les monétiser (faire en sorte qu’ils créent de la valeur au profil de l’entreprise), et les pousser à recommander la marque pour accroître davantage sa clientèle.

Tout ce processus est censé se dérouler en minimisant le plus possible les coûts liés à la publicité.

Comme je vous l’ai dit plus haut, le processus de Growth Hacking visant à conquérir et convertir de nouveaux utilisateurs se déroule sur cinq étapes fondamentales :

  • Acquisition
  • Activation
  • Rétention
  • Recommandation
  • Revenu

La première chose que vous avez à faire si vous optez pour un Growth Hacking est de trouver le moyen de diriger un grand nombre d’utilisateurs vers le site internet de votre entreprise.

Comme vous l’avez constaté dans les exemples de Hackers célèbres donnés plus haut, la technique utilisée n’est pas standard.

Je vous parlerai d’ailleurs des techniques d’acquisition (ou de Growth Hacking) un peu plus loin.

Une fois que vous avez réussi à diriger l’utilisateur vers votre site internet, la seconde chose à faire est de pouvoir le faire interagir avec votre interface.attention

Pour cela, vous devez attirer son attention, et faire de sorte qu’il apprécie le produit ou le service que vous lui proposez.

Concrètement, il s’agira par exemple de convaincre l’utilisateur de s’inscrire en tant que membre sur votre site, ou de le pousser à s’abonner à votre newsletter.

Vous ne pourrez probablement pas activer tous les utilisateurs de votre site internet, mais le mieux serait d’en activer le maximum possible.

Après avoir réussi à activer vos utilisateurs, le plus dur reste de les retenir, et de les faire revenir de façon récurrente.

Comme mentionné plus haut, pour que la phase d’activation ait réellement un effet positif et significatif sur la croissance de la startup, il faut que l’utilisateur qui a réalisé une première action puisse être retenu par tous les moyens.

Pour cela, vous devez apporter régulièrement et autant que possible des modifications ou des nouveautés à votre produit ou service.

L’objectif est de le rendre accrocheur en permanence afin que l’utilisateur ait l’envie de le redécouvrir à chaque visite.

Dès lors que l’utilisateur devient régulier sur votre site vous devez mettre en œuvre des stratégies pour l’inciter à acheter d’une façon ou d’une autre votre produit ou service.

C’est ainsi que vous pourrez créer des revenus qui permettront à votre entreprise de grandir et de se pérenniser.

La dernière étape du processus de Growth Hacking consistera à convaincre vos utilisateurs devenus clients à être des ambassadeurs, des représentants de votre marque.

ambassadeurs

Il faut les emmener à devenir prescripteurs de votre produit ou service, et à le recommander auprès d’autres utilisateurs.

C’est ainsi que vous parviendrez à créer une sorte de cercle vertueux qui vous permettra d’avoir une clientèle cible dynamique.

Ces étapes prennent un sens différent selon la nature ou la forme de votre startup (application mobile, site e-commerce, réseau social ou autre).

Dans tous les cas, vous devez suivre et appliquer rigoureusement le processus pour obtenir des résultats satisfaisants.

Comment obtenir plus de clients ou de membres grâce aux techniques de Growth Hacking

 

Se fixer des objectifs

Comme dans toute entreprise qui se respecte, vous devez commencer par vous fixer un objectif principal de croissance (de préférence chiffré) qui sera ensuite décliné en plusieurs objectifs spécifiques.objectifs spécifiques

Dans le contexte des startups, cet objectif est généralement lié au nombre d’utilisateur que vous espérez avoir au bout d’une certaine période.

Posez-vous, avant toute chose une question fondamentale : quelle est la metric la plus adaptée à la nature de vos activités ou à la forme de votre structure ?

Ensuite, quelle est celle qui vous obsède le plus ?

En répondant aux questions précédentes, vous définirez plus clairement votre objectif qui sera comme je vous l’ai dit chiffré, et lié au nombre d’utilisateurs inscrits sur votre site

Élaborez des stratégies gagnantes

Dès lors que vous êtes parvenu à définir votre objectif en termes de nombre de membres à obtenir, vous devez mettre en place des stratégies gagnantes, en tenant compte des métriques qui vous tiennent le plus à cœur.

stratégies gagnantes

N’oubliez pas que ce que vous proposez comme produit ou service aux internautes doit être avant tout attractif, sinon la démarche de Growth Hacking ne servira à rien.

La définition de vos stratégies gagnantes doit prendre en compte un certain nombre de travaux préalables dont la réalisation conditionne la réussite de votre action.

Ces travaux peuvent se résumer en cinq points :

  • Obtenez le maximum d’informations possible sur vos utilisateurs en faisant des recherches poussées sur ces derniers.
  • Identifiez clairement vos concurrents, leurs forces et faiblesses
  • Identifiez vos forces, faiblesses, atouts et opportunités
  • Basez-vous sur vos forces, atouts et opportunités pour définir vos politiques stratégiques et les tactiques à mettre en œuvre pour les réaliser (le tunnel de conversion)
  • mettez à l’épreuve vos tactiques jusqu’à faire ressortir la tactique gagnante, celle qui drainera du trafic vers votre site, et qui incitera les utilisateurs à s’y inscrire.

Le plus important dans la mise en œuvre d’une technique de Growth Hacking dans le but d’avoir plus d’utilisateurs est de se donner les moyens de suivre et de bien comprendre les attentes de vos membres.

En effet, c’est grâce aux recommandations de ces derniers que vous arriverez à accroitre votre base d’utilisateurs.

Il existe également différents autres moyens d’attirer de nouveaux membres/clients vers votre site.

Vous pouvez utiliser des moyens comme :

  • Le référencement naturel
  • L’e-mail marketing
  • Le marketing automation
  • Le social media

Dans tous les cas, il existe des techniques ayant déjà été testées par des startups de référence, et qui ont fait leur preuve.

C’est de cela que je vous parlerai dans la suite.

10 techniques de Growth Hacking expliquées

 

1.      Ouvrir un blog et être créatif

L’une des techniques les plus répandues de Growth Hacking est l’ouverture d’un blog dynamique.

Ce procédé est testé par de nombreux internautes, mais seuls les plus créatifs parviennent à tirer leur épingle du jeu.Ouvrir un blog et être créatif

Pour faire partie de ces derniers, votre contenu doit être de très bonne qualité, et répondre à certaines questions précises que se posent les internautes.

Vos textes peuvent contenir par exemple des citations de personnes célèbres.

Vous pouvez également créer une cession sur les réseaux sociaux, parlant de vos actualités, en utilisant des termes accrocheurs.

Un autre atout serait de présenter vos publications sous différentes formes (texte, podcast, vidéo, etc.). Interagir régulièrement sur des sites d’échange (questions/réponses) sera aussi un avantage pour vous.

2.      Offrir la possibilité à ses utilisateurs de poster leurs annonces sur d’autres sites

Cette technique a été utilisée pour la première fois par Airbnb qui a réussi ainsi à se développer.

En pratique, il vous suffira de créer une option à cocher, permettant à vos utilisateurs de publier leurs annonces sur d’autres sites internet en même temps que sur le vôtre.

N’hésitez surtout pas à le faire, même s’il s’agit d’un site concurrent, cela peut faire croître significativement votre audience.

3.      Référer un ami

Rappelez-vous, Dropbox a eu l’idée de proposer à ses utilisateurs d’obtenir un espace de stockage en ligne supplémentaire, chaque fois qu’ils invitaient de nouveaux amis, et que ce dernier s’inscrivait à son tour sur le site.

À l’image de cette société, vous pouvez aussi proposer des récompenses graduelles à vos utilisateurs en fonction du nombre d’amis référés.

4.      Suivre ses utilisateurs

C’est une bonne technique pour s’assurer que les utilisateurs inscrits sur votre site y demeureront actifs.

Pour cela, vous devez vous donner les moyens de vérifier leur régularité, et envoyer au besoin des mails de rappel, dans le cas d’une longue période d’inactivité.

Vous devez également être à l’écoute de vos membres, et connaître dans le moindre détail leurs attentes.

Cela vous permettra d’évoluer dans leur sens, et de les satisfaire.

C’est un bon moyen de les retenir durablement sur votre site, et de les maintenir actifs.

5.       Insérer une signature particulière sur ses mails

Les références de cette technique sont Apple avec son fameux « Envoyé de mon iPhone », et Hotmail avec le « Ps : I love you. Get your free email at hotmail » placé à la fin de chaque e-mail envoyé par ses utilisateurs.

C’est une méthode qui est surtout destinée à vous faire connaître au-delà de votre cadre géographique sans supporter des coûts en termes de publicité.

Pensez donc à toujours signer vos mails de manière astucieuse.

6.      Identifier et proposer aux utilisateurs leurs favoris

Vous pouvez également faire comme YouTube qui finançait la publication de vidéos de striptease sur son site, car il avait constaté que ses utilisateurs en raffolaient.

Le résultat vous le connaissez, ce site a attiré énormément de monde et est devenu ce qu’il est aujourd’hui.

Soyez donc attentif aux produits favoris de vos membres.

7.      Publier des images qui font rêver

Plus la qualité des photos que vous publiez sur votre site internet est bonne, plus vous aurez la chance d’attirer un grand nombre d’internautes vers ce dernier.

Airbnb a été l’un des premiers à comprendre et à utiliser cette technique de Growth Hacking.

Comme vous le savez, ce site est ainsi devenu très populaire, et a réussi à convertir un grand nombre de prospects en un temps record.

8.      S’intégrer dans une plateforme populaire

Souvenez-vous de Spotify qui s’était intégré à la plateforme de Facebook grâce aux API.

Ainsi, lorsque vous écoutiez une séquence de musique sur Spotify, un message apparaissait automatiquement sur votre profil Facebook pour informer vos contacts.

Spotify a réussi ainsi à devenir populaire grâce à Facebook.

9.      Faire une vidéo ou une photo virale

L’utilisation de contenus viraux comme technique de Growth Hacking remonte à la création de Dropbox, qui a eu l’idée de monter une vidéo virale à partir d’éléments piochés sur YouTube.

Cette stratégie a été payante, et a permis à Dropbox d’accroître son activité.

Pour que votre contenu devienne viral, vous devez par exemple autoriser son partage, ou le faire recommander par d’autres internautes.

10. Recevoir des e-mails d’invitation pour devenir actif

C’est une technique de Growth Hacking développée par Facebook, qui a compris que pour devenir actif sur son réseau, l’utilisateur devrait recevoir au moins 7 invitations de contacts différents.

Facebook a donc automatisé son procédé, de sorte que tous ses utilisateurs reçoivent ce nombre minimum d’invitations

Conclusion

En somme, vous pouvez retenir que le Growth Hacking est un ensemble de techniques, de processus d’analyses et de compétences permettant de développer de nouveaux leviers de croissance dans les startups.

Le Growth Hacking ne tient pas vraiment compte des classiques du marketing traditionnel. Son but est la croissance rapide de l’entreprise ou de l’un de ses produits.

Le Growth Hacking est en quelque sorte l’avenir du webmarketing.

Il repose sur un modèle économique qui cherche à augmenter rapidement et significativement la base d’utilisateurs de l’entreprise, en minimisant autant que possible le coût de la communication liée à cette opération.

Le processus du Growth Hacking se déroule sur cinq phases fondamentales basées sur les métriques AARRR (Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation, et Revenu).

Les techniques utilisées sont nombreuses, elles sont généralement le fruit de la créativité de célèbres Growth Hackers.

De nombreuses entreprises de renommée internationale comme Uber, Instagram, Twitter, Hotmail… figurent parmi ces célèbres Growth Hackers ayant eu recours au Growth Hacking pour se développer.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, avoir aussi recours à ce procédé pour accroître rapidement votre potentiel.

Cependant, il est nécessaire d’une part que votre produit ou service soit attractif, et d’autre part, vous devez disposer de compétences techniques, de créativité, et vous doter de bonnes pratiques pour obtenir des résultats satisfaisants.

 

Lire la suite
Blog E-Marketing

Les Meilleurs Articles sur le Marketing Internet du Mois d’Août 2016

articles-sur-le-marketing-internet-1

J’ai compilé pour vous les meilleurs articles français qui ont abordé la question du Marketing Internet durant le mois d’Août 2016

Il y a énormément d’articles sur le sujet qui sortent chaque mois – et ils ne vont généralement pas tous droit au but – alors retrouvez ici la sélection des articles les plus pertinents et les plus fiables selon moi !

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

 

Les Meilleurs Articles

Les Meilleurs Articles Publiés en Août 2016

Pendant que tout le monde profite des vacances d’été, certains se penchent sur la question du marketing internet et nous font l’honneur de sortir des articles dédiés qui valent le détour.

Nous allons aborder ce mois-ci la création de liens et la génération de trafic, qui sont deux points à ne pas sous-estimer dans le domaine SEO/Blogging.

 

Création de Liens & SEO

Démarrons avec les principes de bases de l’optimisation SEO, avec ce résumé utile des choses à faire et à ne pas faire pour démarrer sur de bonnes bases.

« Les liens les plus courts sont les meilleurs » peut-on entendre ici et là, et ce n’est pas du tout anodin. Essayez de raccourcir au maximum l’URL de vos liens en choisissant un bon raccourcisseur d’URL.

Vous voulez en apprendre plus à propos de la relation entre le référencement et les liens entrants ? Alors c’est ici que ça se passe.

Et comment ça se passe pour obtenir des backlinks (liens retours) de qualité ?

Vous allez le savoir grâce à cet article bien ficelé qui s’interroge sur le sujet.

Et si les liens qui redirigent vers votre site étaient nocifs pour celui-ci ?

Pour le savoir, consultez ce post très instructif en la matière.

 

Génération de Trafic & Blogging

Tout d’abord, vous devez apprendre à promouvoir votre blog pour obtenir un trafic en conséquence.

Votre trafic ne se porte pas mal, mais il pourrait aller mieux ? Alors augmentez-le ! Voici 40 idées pour le booster.

Cet article synthétise de manière lucide les sources potentielles de trafic que vous pouvez utiliser pour votre site web.

  • Générer du trafic c’est bien, mais le monétiser c’est encore mieux ! Vous allez mieux comprendre tout cela en lisant ce post qui aborde le sujet clairement.

Et si votre trafic se mettait à diminuer ?

Ne paniquez pas et lisez ce plan de secours qui va vous aider à gérer parfaitement la situation.

Lire la suite
Blog E-Marketing Tech

9 Façons Simples de Réduire la Vitesse de Chargement des Pages de Votre Site Web

Charge Plus Vite
9 Astuces Pour Avoir Un Site Web Qui Se Charge Plus Vite

Vous en avez marre que votre site web ne se charge pas assez vite ?

Vous voulez améliorer la vitesse de votre site, mais vous ne savez pas comment faire ?

Eh bien, je vais justement aborder ci-dessous certaines des techniques que j’ai apprises pour améliorer mon temps de chargement.

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

Si vous mettez en place les stratégies ci-dessous, vous verrez une amélioration dans la vitesse de votre site.

Mais avant tout…

Pourquoi Devriez-Vous Rendre Votre Site Plus Rapide ?

Pour faire simple, le long chargement d’un site web peut avoir un impact négatif sur le Trafic, les Revenus, les Conversions et l’Image de Marque.

Selon les recherches réalisées par Akami et Gomez.com

  • 47% des gens s’attendent à ce qu’une page web se charge en moins de deux secondes.
  • 40% des gens vont fermer une page web si elle met plus de trois secondes à se charger.
  • L’augmentation du temps de chargement d’un site web allant de 2 à 10 secondes, augmente le taux d’abandon de la page par 38%.

Une autre étude réalisée par Aberdeen Group montre qu’un retard d’une seconde conduit à :

  • Une diminution de 16% de la satisfaction du client
  • Une perte de 7% des conversions
  • 11% de vues en moins sur les pages

La vitesse d’une page ou le temps de chargement d’une page est crucial aujourd’hui.

Non seulement pour obtenir un léger boost dans le référencement, mais aussi parce que les utilisateurs s’attendent à cela.

Par conséquent, fournir une expérience rapide à vos clients est essentiel !

Comment Tester la Rapidité d’un Site Web ?

Évidemment, avant que vous ne commenciez à faire des modifications, il est bon de tester la vitesse de votre site web.

Cela aide à contrôler les résultats et les changements de vitesse après que vous ayez mis en place les techniques exposées dans ce post.

Il existe de nombreux outils qui sont maintenant disponibles pour tester la vitesse de vos pages web.

Les plus populaires sont listés ci-dessous :

  1. PageSpeed Insights de Google :
  2. Pingdom :
  3. Speedtest :
  4. YSlow :

Hébergement

En sélectionnant de bonnes options d’hébergement, vous serez en mesure d’accélérer votre site web.

L’un des principaux facteurs d’accélération d’un site web WordPress, est votre hébergement.

Il existe de nombreuses options peu coûteuses disponibles sur le marché, qui fournissent aux utilisateurs des hébergements mutualisés.

Ce n’est pas le meilleur choix à faire, car votre site web est placé aux côtés de nombreux autres sites web, utilisant ainsi beaucoup de ses ressources.

Donc si un site web obtient un pic de trafic, cela va augmenter le chargement du serveur et ralentir ainsi les autres sites web.

Je ne m’en tiens qu’à quelques fournisseurs d’hébergement web. Vous devriez y jeter un œil et choisir celui qui semble convenir le mieux à vos attentes, ou discuter avec votre hébergeur actuel afin de voir comment il peut aider à accélérer votre site web.

Certains des hébergeurs les plus populaires sont WPEngine, Pressidium, Temok, A2 Hosting, Bluehost et Cloudways.

Supprimez les Plug-Ins Inutiles

Les plug-ins inutiles sont l’une des raisons les plus fréquentes qui se trouvent derrière un site lent.

Si vous installez de nombreux plug-ins sur votre site web, cela va ajouter de nombreux fichiers sur votre serveur web, et cela va contribuer de ce fait à une réponse plus lente de la part de votre site web. Il est recommandé que vous n’utilisiez que des plug-ins qui sont nécessaires et qui proviennent de sources sûres.

Une étude de cas réalisée par Mike (https://startbloggingonline.com/speed-up-wordpress/) met en avant le fait que les plug-ins ont contribué à 86% du temps de chargement de son site web. En supprimant les plug-ins inutiles, il fut en mesure d’améliorer la rapidité de son site web de presque 3 secondes.

Il convient également de noter que ce n’est pas seulement le nombre de plug-ins installés sur votre site web qu’il faut prendre en compte, mais aussi leur qualité.

Je sais bien que les plug-ins améliorent les fonctions que votre site web peut réaliser, mais assurez-vous qu’ils soient absolument nécessaires, et testez la vitesse avec chacun des plugins que vous ajoutez à votre site web.

Utilisez un Réseau de Diffusion de Contenu (CDN)

Un CDN se caractérise par de nombreux serveurs qui prennent vos fichiers statiques, tels que des images, et qui laissent les utilisateurs les télécharger à partir d’un serveur aussi proche que possible de l’emplacement géographique de l’utilisateur.

Comme l’emplacement géographique de vos utilisateurs peut affecter le temps de chargement de vos pages, c’est bénéfique pour vous, car votre contenu est réparti sur plusieurs serveurs qui permettent aux visiteurs de télécharger le contenu plus rapidement.

Vous pouvez trouver de nombreux CDN efficaces sur le marché aujourd’hui.

J’ai listé ci-dessous certains des plus populaires :

  • MaxCDN
  • CloudFlare
  • Rackspace Cloud Files
  • Cache Fly
  • JsDelivr

Si vous souhaitez obtenir des explications plus en détail à propos des CDN, jetez un œil sur Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Content_delivery_network) pour en savoir plus.

N’Oubliez Pas de Rendre le Cache Disponible

Le cache est une méthode que vous pouvez utiliser afin de rendre l’expérience utilisateur encore plus rapide.

Lorsque quelqu’un visite votre site web, son navigateur stocke une grande quantité de fichiers sur son disque dur. Cela signifie que lorsque le visiteur revient sur votre site web, votre site web n’aura pas besoin de charger chaque élément à nouveau, car il pourra utiliser les fichiers déjà stockés sur l’appareil de l’utilisateur.

Cela signifie un temps de chargement plus rapide pour votre site web, améliorant ainsi l’expérience client.

Il existe de nombreuses manières de rendre disponible le cache de votre site web, selon la plateforme que vous utilisez.

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez installer les plug-ins suivants :

  • W3 Total Cache
  • W3 Super Cache

Compressez les Images

Les images sont l’un des principaux facteurs qui affectent le temps de chargement des pages. Les images qui n’ont pas été optimisées peuvent prendre beaucoup d’espace et augmenter le temps que l’utilisateur va mettre à télécharger tout le contenu de votre site web.

Avec les images, il y a trois aspects que vous devez prendre en compte :

  • Taille de l’Image
  • Format de l’Image
  • Attribut Src

Vous pouvez considérablement réduire la taille de vos images, mais assurez-vous de ne pas trop perdre en qualité en utilisant certains de ces outils :

  • WP Smush (pour les utilisateurs de WordPress)
  • WWW Image Optimizer (pour les utilisateurs de WordPress)
  • Kraken (pour tout le monde – Drupal et Joomla)

Nettoyez votre Base de Données

Pourquoi est-ce si important ?

De la même manière que vous supprimez les fichiers indésirables de votre ordinateur, cela crée de l’espace, et la même chose peut être effectuée en supprimant les fichiers indésirables de votre hébergeur.

Pour la plupart des gens, cela peut être quelque chose de relativement simple à faire soi-même. Commencez par effacer les commentaires liés au spams, les brouillons inutilisés et les anciens fichiers de sauvegarde.

Ensuite, vous pouvez également vous assurer que tous les plug-ins que vous avez effacés n’aient pas laissés des fichiers derrières eux à l’intérieur de votre base de données, et les supprimer.

Cela minimise la base de données, et augmente le temps de réponse du serveur.

Pour vous venir en aide ici, il existe deux plug-ins possibles : « WP-Optimize » et « WP-Sweep » qui est un peu plus utile.

Activez la Compression Gzip

Compresser les images aide non seulement votre site web, mais compresser les fichiers HTML, CSS, et JS aide également à réduire la taille de vos pages web, et d’améliorer ainsi le temps de chargement des pages.

Pour réaliser cela, Google vous recommande d’utiliser Gzip pour réduire la taille de vos pages jusqu’à 70%.

Comme 90% des navigateurs supportent Gzip, cela en fait une solution parfaite pour accélérer cotre site web.

Gzip fonctionne de manière similaire à la façon dont votre ordinateur compresse un fichier pour en réduire sa taille. Gzip fonctionne en compressant automatiquement les fichiers de votre site web en fichiers zip en réduisant leur taille de façon spectaculaire, ce qui augmente ainsi la rapidité de votre site web.

Réduisez les Fichiers JavaScript et CSS

Si vous souhaitez augmenter votre vitesse, une amélioration fréquente est de réduire vos fichiers JavaScript et CSS.

Si vous ne le faites pas, les utilisateurs de votre site web vont tous recevoir individuellement énormément de fichiers JavaScript et CSS, ce qui conduira à énormément de requêtes et à un temps de chargement plus lent des pages.

La réponse à cela est de les réduire, faisant que le nombre de fichiers individuels sera réduit pour les avoir tous à un seul endroit.

Il existe de nombreuses façons pour les réduire.

Vous pouvez faire cela manuellement ou utiliser un plug-in WordPress appelé « Autoptimize » pour améliorer de manière significative la vitesse de votre site web.

Il existe d’autres plug-ins, mais je trouve qu’Autoptimize est le meilleur et le plus simple à utiliser de tous.

Réduisez de Manière Significative les Boutons de Partages Sociaux

Les icônes de Partages Sociaux peuvent considérablement ralentir votre site web, car les codes JavaScript font appel à des serveurs extérieurs.

Si vous pensez qu’avoir 20 boutons de partages sociaux sur votre site web est génial, alors vous devez y repenser à nouveau. Il y a un réel manque de recherches sur la façon dont on peut améliorer le trafic en ayant recours à davantage de boutons de partages sociaux, mais comme vous le savez maintenant, des recherches ont montré qu’un site web lent avait un impact négatif sur le trafic et les ventes.

La solution est de limiter la quantité de boutons de partages sociaux ou d’utiliser des plug-ins de confiance, tels que Floating Social Bar ou WP MashSocial Widget.

 

Conclusion

La prochaine fois que vous voudrez ajouter un nouveau plug-in ou un peu de code sur votre site web, souvenez-vous de bien noter la vitesse de votre site web et d’analyser l’impact que ces modifications ont sur elle, afin de pouvoir peser le pour et le contre.

Sacrifier la vitesse du site pour avoir le dernier gadget à la mode n’apportera en général aucun impact positif.

Allez de l’avant et essayez ces techniques par vous-même.

Testez la vitesse actuelle de votre site web, puis passez à l’action en mettant en place certaines de ces méthodes.

Testez ensuite la vitesse de votre site web pour voir s’il y a une différence après avoir fait toutes ces modifications, puis laissez un commentaire ci-dessous pour me dire si vous avez observé une différence et pour partager la solution qui a le mieux fonctionné pour vous.

 

Lire la suite
1 2 3