24 Experts Révèlent Leur Top 3 des Astuces SEO pour le Référencement Naturel

Connaissez-vous la clé pour obtenir un meilleur référencement sur Google ?

J’imagine que vous devez penser à l’optimisation de la page, des liens et du contenu, n’est-ce pas ?

Toutes ces choses influencent votre classement, mais la SEO est un domaine en constante évolution.

Donc tout comme vous, j’en veux davantage… et j’ai voulu en savoir plus en termes de SEO.

Comme Google modifie ses algorithmes plus que fréquemment, j’ai su qu’il fallait que je demande de l’aide à différents experts en SEO.

Mais vous vous demandez sûrement :

« Comment puis-je trouver des stratégies SEO qui fonctionnent réellement ? »

Eh bien aujourd’hui, je suis sur le point de rendre tout cela très facile pour vous.

Car j’ai posé cette question à 24 experts en SEO.

« Quelles sont les 3 astuces SEO que tu donnerais à quelqu’un pour améliorer son référencement naturel et son positionnement organique ? »

Êtes-vous prêt à doubler votre trafic de recherche ?

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

Les réponses suivantes ont été listées dans l’ordre où elles ont été reçues :

 

Zeynep Chevrier – www.yakaferci.com – Twitter yaka

Pour améliorer son référencement naturel et son positionnement il faut :

– 1/3 de technique : le site internet doit être facile à explorer et à naviguer par les internautes & les moteurs

– 1/3 de contenu : proposer du contenu texte unique et de qualité sur toutes les pages. Ce texte devant contenir les mots clés cibles.

– 1/3 de réputation : privilégier la qualité à la quantité des backlinks et développer les réseaux sociaux.

 

Christian –  www.marketeur.biz – Twitter christian marketbiz

Pour augmenter le trafic à marketeur.biz, il n’y a pas de magie.

1) Je n’utilise que très peu les réseaux sociaux et je laisse Google faire tout le travail du référencement naturel.

2) Pour obtenir l’aide des moteurs de recherche comme Google, je rédige régulièrement des articles pour intéresser mes lecteurs. Je tente seulement d’optimiser les mots-clés des balises TITLE, H1, H2 dans mes articles et pages.

3) Plus le contenu est intéressant, pertinent et de qualité, plus j’augmente mes chances de me retrouver dans les résultats de recherche. Mot-clé à retenir, sur le web, comme pour les affaires: VALEUR

 

Eric – www.ehumeurs.com – Twitter ehumeurs.com

1) Choisir ses mots-clés : commencer par des mots-clés avec une concurrence raisonnable et cooccurrence et longue traîne plutôt qu’exact match

2) Optimiser sa balise TITLE pour le moteur de recherche sans oublier l’internaute (exit la suite de mots clés)

3) Des liens de qualités : mieux vaut un bon lien qui envoie du jus que 100 qui ne servent à rien

 

Olivier – www.abondance.com – Twitter

Je dirais qu’il faut avant tout : abondance

1) Penser SEO avant la mise en ligne du site ou d’une refonte. Tout ce qui est fait en amont est bien plus facile à gérer ensuite.

2) Penser « Qualité » à tous les niveaux et notament pour les « 4C » : Code HTML, Concpetion du site (URL, navigation, etc.), Contenu éditorial et Célébrité (liens / backlinks). Et

3) Suivre son référecnement au niveau des positions mais surtout au niveau du taux de transformation / conversion pou rvalider les actions mises en oeuvre.

En plus du 4. Suivre un eformation ou lire un bon bouquin sur le SEO 🙂

 

Hubert Daul – www.bloginfos.com –  Twitterblog infos

1) Contenu de la qualité

Un contenu attrayant et de haute qualité est toujours la meilleure stratégie de référencement à adopter afin d’élever le classement organique de votre site. Une fois que vous commencez à offrir un contenu très pertinent, les sites qui font autorité dans votre domaine voudront faire un lien vers votre site, en créant les liens de haute qualité qui contribueront à améliorer le classement de moteur de recherche de votre site.

2) Maximiser les Meta données

Google analyse la totalité de la page avant de décider si elle offre la réponse la meilleure et la plus complète à une question, il est donc important d’utiliser toutes les possibilités de fournir de plus amples informations.

Assurez-vous de nommer correctement les fichiers et les étiqueter de toutes les images avec des titres soigneusement choisis et des valeurs alt-texte.

Veillez à formuler des méta-descriptions bien écrites, car bien qu’elles n’aient pas pas une incidence directe sur le classement de votre page, elles attireront les visiteurs lors de l’affichage de votre site web dans les résultats des pages de recherche.

3) Maximiser les performances de vos pages

Google va vérifier les performances de vos pages , en particulier dans les applications mobiles. Utilisez l’un des nombreux outils disponibles en ligne pour vérifier les performances de vos pages puis modifier ou supprimer tout ce qui est cause de ralentissement, afin que votre site se charge rapidement dans toutes les configurations.

 

David Fayon – www.davidfayon.fr   Twitter david feyon

Les 3 astuces que je donnerai pour améliorer son référencement naturel

1) Ecrire pour être visible des moteurs de recherche et de Google en particulier en écrivant des articles fréquemment sur son site avec des mots clés précis ou groupes de mots qui feront l’objet des recherches des internautes tout en privilégiant le choix des titres, etc.

On peut utiliser des outils comme https://www.seobook.com/signup

Les visiteurs de votre site via les moteurs de recherche viendront grâce à une « longue traîne » de mots et il est important de ne pas se focaliser uniquement sur les mots clés majeurs et pour lesquels la concurrence est très forte.

Les synonymes et les associations avec d’autres mots clés sont importants.

2) Optimiser les titres, choisir des attributs h1 à h6 pour mettre en valeur ses articles, donner des textes alternatifs pour les images et les liens et dans le choix de ses URL retenir les mots pertinents comme www.monsiteweb.fr/histoire-sport-auto-francais et ne pas prendre les articles qui ne sont pas pris en compte. On peut également utiliser des outils comme RM Tech (My Ranking Metrics) qui permet d’avoir un diagnostic sur les pages de son site en vue de l’optimiser. Je suis en phase de test de celui-ci.

3) Obtenir des backlinks (liens vers votre site) pertinents; de qualité et en provenance de sites/blogs qui sont bien référencés.

Il est possible d’intervenir en apportant une valeur ajoutée dans les forums de discussion qui acceptent les backlinks ou liens en follow. Une autre possibilité est de créer des listes de liens thématiques en rapport avec son site/blog grâce à l’outil PuzlIn (https://puzlin.com) qui propose des liens en follow.

Le fait d’avoir des comptes sur Google+, LinkedIn avec des liens vers sont sites est à privilégier aussi.

4) En outre le temps de chargement des pages est à optimiser et le site doit être pensé Responsive par rapport aux connexions depuis les smartphones/tablettes qui à présent sont majoritaires en nombre de sessions.

 

Grégory Florin – www.gameofseo.fr –  Twitter Grégory Florin

Voici mes conseils :

1) Je recommande de travailler son maillage interne en étant contextuel, cela permet à Google de vous identifier en tant que référence sur un sujet.

2) De publier quelques contenus à forte valeur ajoutée, et de les faire connaître afin d’obtenir des liens de qualité.

3) De travailler tous ses contenus ainsi que la qualité générale de votre site afin de passer entre les gouttes des mises à jour de qualité (de plus en plus fréquentes).

 

 

David Licoppe – www.seolius.com –  Twitter 

seolius

Je dirais qu’il y a en plus que 3 😉 Mais je vais donc me limiter à 4 petits conseils que je donne d’ailleurs régulièrement.

1) La conception
Le premier point important dans le SEO est l’arborescence du site. Les moteurs de recherche n’apprécient pas les pages mal conçues ou mal codifiées.

Ainsi, pour réussir une SEO, il faut un minimum de savoir-faire dans le codage, le HTML surtout.

Il faut qualifier le linking interne pour qu’il n’y ait pas des pages d’erreurs lors de l’exploration des robots.

Et prévoir son contenu en silo, cela vous permettra de mieux thématiser vos pages pour les moteurs de recherches.

2) La rédaction
On sait que sur le web, le contenu est roi. Sans un contenu pertinent et lisible, on ne peut pas vendre.

D’ailleurs, le SEO est basé sur le rédactionnel. Avec une bonne plume, le taux de conversion est optimal.

Les contenus sont nécessaires dans la souscription dans les certains annuaires de grande qualité et sur les sites de presse (stratégie relation presse à prévoir).

Ainsi, le SEO est optimisé par les contenus sur et en dehors du site référencer.

3) Le linking
On ne peut pas faire du SEO sans optimiser les liens, entrant et sortant.

La présence de liens sortants sur les sites de presse, d’annuaires et de blogueur influent revêt une importance capitale.

Il est même primordial de référencer sur ces sites tous les liens, même ceux des pages les plus profondes.

Cette tâche est la plus fastidieuse dans le SEO, mais non négligeable pour autant.

4) Les réseaux sociaux
Désormais, les réseaux sociaux sont à considérer dans le cadre d’un SEO.

Les comptes Twitter, les pages Facebook et les comptes Google, Linkedin, Instagram … influent sur le référencement indirectement.

Les robots des moteurs de recherche lisent aussi les contenus sur ces espaces communautaires.

En somme, faire du SEO est du ressort de tout le monde, mais volontiers, rigueur et formations sont nécessaires à l’ère de 2016, car il combine des techniques interdépendantes : conception, rédaction et linking.

À ces techniques s’ajoute le besoin d’une forte présence sur les réseaux sociaux.

Je terminerais par une série de questions qu’il faut se poser lorsque vous mettez une campagne SEO en place :Outils pour Référencement Naturel

1. Quelles sont les expressions clés qui seront ou qui me sont profitables ?
2. Quels sont mes concurrents en ligne et hors ligne ?
3. Quelles sont les actions que j’ai (une agence) déjà entreprises sur mon site (faire un mini bilan des 5 dernières années) ?
4. Est-ce que mon CMS est conforme, à jour et paramétré SEO friendly ?
5. Qu’est-ce que j’attends de mon investissement SEO et dans quel délai ?
6. Est-ce que j’utilise des outils Analytics (Google Analytics, Piwik, Clicky, StatCounter, Mint, Xiti, …) et Google Search Console ? Est-ce j’arrive à les comprendre (indispensable de pouvoir lire et comprendre les données comportementales des visiteurs de votre site) ?
7. Est-ce que ma stratégie SEO est internationale et multilingue ?
8. Est-ce que j’utilise des outils SEO pour auditer et évaluer la technicité du site et la qualité de mes contenus sémantiques (indispensable également) ?
9. Quels sont les points d’entrée vers le tunnel de conversion de mon site (landing page) ?
10. Ai-je besoin d’intégrer à mon site un CRM et des outils de « marketing automation » ?
11. …

D’ailleurs si vous comptez un jour sous-traiter votre référencement, je vous conseille de lire l’article qui met en lumière les questions à poser à une agence SEO lors de votre prospection et celles que l’agence doit vous poser.

 

Patrick Van Hoof – www.votresiteinternetpro.com   Patrick Van Hoof

1) Ecriture régulière de longs articles complets afin de favoriser les partages
2) Avoir de la patience
3) Ecrire également des articles uniques sur d’autres blogs de sa thématique afin de récolter des liens (Articles invités)
4) Organiser des concours en récompensant ceux qui vous amène le plus de trafic (trafic important=bon signal pour Google)
5) Utiliser et interconnecter les réseaux sociaux que fréquente notre cible (Youtube, Twitter, Facebook) avec différents formats (Audio, vidéo, Ebook,texte)
6) Acheter de la publicité Facebook pour augmenter le nombre de visiteurs, en gros faire sa promotion
7) Mettre en place une capture intelligente du visiteur et le faire revenir à chaque nouvel article (bon signal pour Google)

Voilà en gros ce que je conseillerais.

 

Damien Rousson – www.cleatis.fr   Twitter  Damien ROUSSON

1) Réflexion

2) Strategie

3) Essais

 

Mehdi Coly – www.optimiz.me – Twitter Optimiz_Me

Voici ce que je peux indiquer : Le référencement, depuis 10 ans consiste toujours à optimiser 3 choses:

1) les aspects techniques de pages du site : une balise title, un H1 contenant le mot clé principal de la page + une métadonnée description et des textes alternatifs bien remplis. Une URL contenant le mot clé principal eut être un plus

2) un contenu varié, en quantité et en qualité, descriptif et contenant un champ lexical varié.

3) de liens que d’autre sites internet vont faire vers notre site à nous.

La vidéo suivante résume tout cela en 7 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=hJBF_Vh5w-4

 

Loïc Frissard – www.digitiz.frTwitter DigitizFr

Voici 3 astuces que je donnerais pour améliorer son référencement en 2016 :

1) La concurrence pour sortir sur les moteurs de recherche va être de plus en plus difficile à cause du nombre croissant de pages indexées. C’est pourquoi il faut davantage publier du contenu de qualité pour vous démarquer de vos concurrents d’autant plus que ça vous rendra unique et original aux yeux de vos clients potentiels.

2) Rendre son SEO plus « social ». Il est aujourd’hui essentiel de bâtir une stratégie sur les réseaux sociaux en proposant des outils de partage directement sur son site. Si votre contenu est de qualité et vos produits intéressants pour un site e-commerce, alors les backlinks viendront naturellement.

3) Avec la mobilité, les recherches sont de plus en plus géolocalisées. De plus, Google a déployé en juin dernier une mise à jour de son algorithme dans le but d’améliorer les résultats des recherches locales. C’est pourquoi il peut être intéressant de travailler là-dessus notamment pour les commerces ou les services de proximité.

 

Daniel Roch – www.seo-key.comTwitter daniel-roch

Les astuces que l’on peut donner pour améliorer son référencement sont multiples, surtout car le référencement devient de plus en plus complexes et doit prendre en compte des facteurs très différents les uns des autres.

1) Si l’on devait se limiter uniquement à trois conseils, je dirais tout d’abord qu’il faudra toujours vous attarder sur la base technique de votre site, c’est à dire s’assurer que le code HTMl que Google va crawler est le plus simple possible et sans duplication de contenu. Pour cela, faites un audit complet de votre site, ou entourez-vous de personnes compétentes dans ce domaine.

2) Deuxième conseil, publiez souvent du contenu pertinent. La pertinence étant vague, mettez-vous à la place de l’internaute et demandez-vous si votre contenu est exhaustif, s’il n’est pas redondant, s’il est agréable à lire et surtout s’il répond à un besoin.

3) Et dernier conseil, continuez constamment à créer du lien : chaque jour, essayer de créer un nouveau backlink vers votre site.

Si vous suivez ces trois conseils, tout devrait bien se passer pour votre visibilité.

 

Ziad Allani – www.top-web.ch top-web.ch

Mes trois astuces SEO pour améliorer son classement sur Google.

1) Penser à l’utilisateur:
Faire un site web qui soit utile à l’utilisateur, car plus les gens trouvent votre site web intéressant plus ils en parlent.
Ceci vous permet d’avoir énormément de liens naturels vers votre site web.

2) Avoir du contenu frais
Google favorise la nouveauté et l’originalité, vous devez mettre à jour votre site web, écrire un article de blog ou ajouter une nouvelle section. Faites en sorte que votre site soit vivant.

3) Compter sur son réseau personnel
N’hésitez pas à demander à vos proches, vos amis et même vos collègues de partager le dernier article que vous venez d’écrire.
Vous pouvez également crée un réseau de partenaire qui vous sera pour vous une source de diffusion inestimable.

 

Adrian Measures www.neocamino.com  Twitter neocamino

Avec plaisir pour participer.

Voici mes quelques mots :

Quelles sont les 3 astuces SEO que tu donnerais à quelqu’un pour améliorer son référencement naturel et son positionnement organique ?

1) Quand nous accompagnons une entreprise sur son référencement nous lui faisons d’abord exprimer clairement sa cible et son positionnement sur son marché. C’est essentiel pour pouvoir choisir la bonne stratégie et les bons mots clés. Et c’est la base pour un référencement pérenne.

2) Si créer du contenu de qualité régulièrement sur les bons mots clés est la clé, pour y arriver ça vaut la peine de bien s’équiper et s’entourer. Je vois trop souvent des entrepreneurs motivés avec de supers blogs mais sans traffic… Il ne leur manque pourtant pas grand chose.

3) Plus que le suivi de ses position, mieux vaut s’assurer que sa communication délivre systématiquement de la valeur. Si c’est le cas et que les mots clés sont bien choisi, les résultats vont suivre. Le référencement doit faire partie d’une stratégie plus globale : contenu, réseaux sociaux, newsletter, capture de contact…

 

Yann Tabakian – www.abileo.com Twitter Abiléo

1) Ne pas chercher forcément à se positionner sur des expressions très larges mais sur de nombreuses expressions très précises et déclinées.

2) Intégrer la stratégie de SEO dans votre stratégie de content marketing (retrouver tous vos keywords dans vos articles presse, posts et discussions sur les RS)

3) Produire régulièrement des contenus de qualité : des formats courts avec 1 ou 2 chiffres forts, 1 visuel ou schéma unique par exemple mais qui n’ont pas été traités déjà une dizaine de fois par vos concurrents ou la presse de votre marché

 

Rudy Viard – www.webmarketing-conseil.fr – Twitter rudy marketing

Si un site optimisé permet bien entendu de sortir plus facilement dans les résultats de Google et de gagner des positions face à vos concurrents, il existe un levier plus puissant dont malheureusement la plupart des entreprises sont dépourvues : avoir une stratégie SEO.

Par stratégie, j’entends :

1) Avoir une idée claire sur le client idéal que vous souhaitez attirer
2) Avoir une compréhension des problèmes auxquels il fait face, de ses besoins et de ce qui le fait vibrer.
3) Cartographier tous les niveaux d’intention du client : du plus général au plus précis.

Exemple pour une entreprise de vente de bijoux :

« Le client potentiel est à l’affut des dernières tendances mode »
« Le client recherche des idées de cadeaux »
« Le client recherche des idées de bijoux »
« Le client veut une bague en argent chez vous ou un concurrent »
« Le client recherche les bagues en argent vendues chez vous »

4) En déduire les expressions sur lesquelles se positionner afin d’adresser chacun des problèmes de vos clients
5) Évaluer les efforts à mettre en œuvre pour atteindre la première position.

atteindre la première position [mettre lien sur « atteindre la première position » vers http://www.webmarketing-conseil.fr/comment-etre-premier-dans-google/ ]
6) Prioriser en fonction des positions réalistement atteignables
7) Créer les pages et contenus permettant de guider pas à pas vos clients de la découverte de votre marque et de votre offre jusqu’à l’achat

 

Noel Nguessan – www.arobasenet.com – Twitter  Noel Nguessan

Ce ne sont pas des astuces SEO que je livre, mais plutôt 3 recommandations qu’on oublie souvent :
1) Publier régulièrement des articles de qualité sur votre thématique de prédilection qui répondent à des questions que peut se poser votre audience cible. Ce qui vous permettra de gagner en notoriété, tout en fidélisant votre audience et en gagnant des liens de façon naturelle.
2) Pour l’optimisation interne, utiliser tant que peut se faire le balisage de données structurées avec le code Schema.org (notamment en vue de Google AMP) tout en prenant soin du maillage de liens internes, sans oublier de pointer certains de ces liens internes vers vos principales catégories.
3) Multiplier vos canaux de distribution grâce à une présence active sur les principaux réseaux afin de diversifier vos sources de trafic pour ne pas mettre tous vos oeufs dans le panier de Google.
Ces 3 recommandations devraient permettre d’améliorer votre trafic internet.

 

William Troillard – www.comexplorer.comTwitter Comexplorer

De mon point de vue, je dirais que l’époque anarchique du SEO est loin derrière. Aujourd’hui, les choses se sont organisées et les nouvelles stratégies SEO mettent un point crucial au coeur des démarches : l’expérience utilisateur.

En 2016, voici ce sur quoi il faudra se concentrer :

1) Connaitre ses publics cibles. Pour être bien positionné dans les moteurs de recherche, vous devez offrir une expérience utilisateur irréprochable. A cette fin, il faudra privilégier un contenu de qualité, original et qui donne envie de se partager.

2) Bien évidemment, penser mobile. Cette année, le nombre de recherches sur mobile dépassera l’ordinateur. Il est donc essentiel de s’assurer que le contenu est non seulement accessible, mais aussi optimisé pour les mobiles.

3) Continuer son net linking de façon intelligente. Même si ce n’est pas aussi important que la création du contenu lui-même, cette stratégie est encore très importante en SEO. Il faudra absolument privilégier la qualité à la quantité et essayer de trouver des façons créatives d’obtenir des liens de haute autorité.

 

Nicolas Hachet – www.nicolashachet.comTwitter Nicolas Hachet

Excellent sujet et très bonne technique SEO 😉

Voici 3 conseils pour améliorer son référencement :

1) optimiser techniquement son site ou son blog (SEO on-page, balisage HTML sémantique, image, maillage interne);

2) écrire du contenu pertinent en rapport avec les attentes des utilisateurs (articles en lien avec l’actualité, analyse des mots clefs recherchés, tendance de recherche, etc.) ;

3) obtenir des backlinks via les réseaux sociaux, le netlinking, les annuaires, les commentaires, etc.

Galy Barushel – www.fbtech.fr – Twitter Fbtech

Le triptique toujours vrais en SEO : technique / contenu / popularité

Les moyens pour faire progresser ces 3 points évoluent mais le but à atteindre est le même.

1) Avoir un site techniquement à la hauteur des attentes des internautes et moteurs de recherche

2) Avoir un contenu pertinent et qui peut être partagé

3) Faire parler de soit sur d’autres supports et ne pas rester dans sa bulle (SMO, blogs, etc.) Dur de s’étendre plus sans rentrer dans un début de prestation SEO. »

 

Pierre-Antoine Levesque – www.palevesque.comTwitter Pierre-Antoine L.

1) La recherche de mots clés est essentiel

Choisissez d’abord votre mot clé et ensuite le sujet de votre article. Pour trouver de bons mots clés rapidement, le plus simple est d’utiliser SEM Rush pour découvrir les mots clés de vos compétiteurs.

SEM Rush est relativement cher, mais vous pouvez l’avoir pour 5$ sur Fiverr. Voici un exemple : https://www.fiverr.com/askarjawa/create-new-semrush-pro-and-moz-30-days-asap2.

2) Pensez aussi à Google Image comme source de trafic
Certains sites reçoivent presque tout leur trafic des recherches d’images sur Google.

Si vous voyez que Google montre des images à travers ses résultats de recherche c’est souvent signe qu’il y a une bonne proportion des recherches pour ce mot clé qui sont en réalité des recherches d’images.

image seo expert

Pensez alors à inclure plusieurs images sur votre page qui cible ce mot clé et surtout à bien optimiser les ALT et TITLE de vos images.

La compétition est souvent beaucoup plus faible dans les résultats d’images que dans les résultats de recherche habituels.

3) Faites la promotion de votre site dans le but d’obtenir des liens
Vous ne pouvez pas y échapper ! Google doit voir que votre site est recommandé par d’autres sites avant de vous faire confiance et de vous envoyer du trafic.

Les stratégies d’acquisition de liens sont nombreuses, mais j’ai une préférence pour la méthode des infographies depuis qu’elle m’a permis d’obtenir un lien plutôt remarquable sur le site de Prestashop l’année dernière.

 

Serge Esteves – www.creapulse.fr – Twitter creapulse

C’est une question très générique mais je vais essayer quand même d’y répondre, pas sûr que j’ arrive en 100 mots 🙂 :

1) Faites un site:www.votre.site.com , regardez le nombre de pages indéxées par Google et comparer avec le nombre de pages de votre site (d’après ce que vous avez en base de données ou faites un crawl du site).

Si il y a une grosse différence entre les 2, c’est pas bon signe, si le nombre de pages indéxées est nettement au dessus, c’est que vous avez surement pleins de pages inutiles comme des pages dupliquées ou sans objectif de positionnement, potentiellement responsables de pénalités ou filtres Google.

Dans ce cas, Il faut faire du ménage, désindexer, rediriger,… Si le nombre de pages indexées est bien en dessous de ce que le site propose, c’est que Google a du mal à explorer le site.

Dans ce cas, il faut optimiser la structure et l’accessibilté du site

2) Regardez sur Google analytics Les mots clés qui font des visites et sur quelles pages.

Si vous vous rendez compte que certaines pages ont un très faible temps passé par les visiteurs, c’est que la page ne répond certainement pas à la requête du visiteur.

Dans ce cas, il faut soit enrichir la page, soit en créer de nouvelles pouvant répondre précisément à ces requêtes.

3) Tester votre site sur pagespeed insights qui vous donnera des conseils pour améliorer vos temps de chargement.

Les performances du site, c’est important pour le SEO, pour l’expérience utilisateur et pour vos conversions.

J’espère que ça te convient, j’ai essayé de faire au plus court mais c’est pas évident.

Tiens moi au courant quand tu met en ligne

Rémy RC – www.astuces-blogging.com – Twitter Astuces_Bloggin

Pour récapituler voici les facteurs importants :

1) Créer du bon contenu : Internet est un endroit où on trouve de tout, mais c’est le meilleur qui remonte premier au classement. Ne lésinez pas sur la qualité. Créez du contenu qui soit de très bonne qualité.

2) Créer du contenu pertinent : Plus vous avez de contenus sur un sujet spécifique, plus cela établira votre blog comme une autorité principale.

3) Donner à Google ce qu’il veut : C’est bien d’avoir du contenu génial sur votre blog. C’est encore mieux de donner les informations à Google dont il a besoin pour prendre des décisions dans le classement des recherches.

4) Faire attention au temps de chargement du blog : Utilisez un site comme GTMETRIX pour analyser la vitesse de votre site est trop lente, faites les changements recommandés. Vous pouvez utilisez W3 total cache ou WP Rocket pour améliorer la vitesse de chargement du site.

5) Utiliser le Plugin SEO by Yoast : C’est un plugin puissant qui vous aide pour le SEO et vous permet de prendre le contrôle sur la manière dont votre contenu s’affiche sur Google.

6) Écrire des articles invités : Publiez des articles invités sur les blogs ou sites populaires de votre niche qui ont beaucoup de trafic. C’est une bonne tactique pour poser le lien de votre blog car sera un backlink de qualité. Google tient compte des backlinks pour faire son classement.

 

Grégory Beyrouti – www.wizishop.com – Twitter wizishop

Voici mes 3 astuces SEO pour améliorer votre référencement naturel et votre positionnement organique ?

1) Rédigez du contenu unique et de qualité : Depuis quelques mois, Google a dit STOP aux contenus écrits avec le seul objectif d’être référencé dans les trois premières positions des résultats de recherche.

L’algorithme du géant de Mountain View préfère donc les contenus uniques et qui mélangent au mieux une écriture SEO Oriented et une lecture agréable pour les utilisateurs.

2) Partagez vos liens aux bons endroits : Après avoir fait l’effort de produire des contenus de qualité, il est très important de les partager le plus possible et les rendre disponibles au plus grand nombre.

Partagez, donc, vos contenus là ou votre cible a l’habitude de chercher les informations comme les réseaux sociaux, les forums dédiés ou les sites qui s’adressent à votre lectorat.

3) Soignez votre référencement avec les meilleurs outils : Malheureusement, le SEO n’est pas une activité “one shot”.

Il faut veiller régulièrement à ce que son site soit bien optimisé pour les mots clés les plus performantes, qu’il ne présente pas de liens vers des pages qui n’existent plus et qu’il n’ait pas d’erreurs au niveau du développement.

Le meilleur outil pour la veille SEO est Search Console, un logiciel mis à disposition gratuitement par Google lui-même.

 

Nicolas Dugnas – www.tendances-seo.com – Twitter ccfed92a87d9b211dfbe848fefec391d_400x400

Voici 3 astuces pour améliorer son référencement naturel

1) Rédigez du contenu
Conseil classique : sans contenu pas de référencement. Le contenu constitue le socle de toute présence en ligne. Un internaute s’attend à un contenu enrichissant, synthétique et pratique. Tout comme Google. Le plus compliqué sera de tenir cet effort de rédaction et de proposer une originalité. Un bon contenu, c’est au minimum 300 mots (très au minimum !).

2) Sélectionnez les bons mots clés et contextualisez vos pages
Pour être présent et recevoir des visites, encore faut-il utiliser les bons mots clés. Servez-vous pour cela des outils de Google, comme le Google Serach Console. Il constituera une bonne base de départ, en permettant d’identifier des opportunités de mots clés et des améliorations. Réalisez votre optimisation autour d’une expression et contextualisez vos pages avec des synonymes et des variantes.

3) Développez votre branding
La notoriété de votre site sera votre plus fort atout. Développez votre visibilité en ligne grâce à différents leviers : référencement naturel, liens sponsorisés, réseaux sociaux, vidéos, newsletters ou encore Emailing. N’oubliez pas aussi votre visibilité hors ligne qui permettra indirectement d’améliorer votre référencement. La notion de marque est un critère d’optimisation, et tous les sites ont leur chance.

 

WOW!

Un énorme MERCI !!! à tous les experts qui ont contribué à ce post.

Assurez-vous de me suivre sur Twitter pour d’autres entretiens aussi intéressants que celui-ci.

Si vous trouvez ceci utile, prenez 2 secondes pour partager ce post. Cela m’aidera beaucoup !

MERCI si vous avez pris 2 secondes pour le partager !

Alors, si à votre tour je vous demandais votre top 3 des outils que vous choisiriez pour augmenter les visites de votre site ?

Commentez ci-dessous !

Doublez Votre Trafic En 30 Jours!

14 Commentaires

Laissez une réponse